Découvrir Séoul en 3 jours, nos coups de coeur

Découvrir Séoul en 3 jours, nos coups de coeur

Visiter Séoul et la Corée du Sud résidait dans un coin de notre tête depuis quelques temps. Nous l’avons voulu… Nous l’avons eu ! A peine arrivés à Séoul, nous avons été ébloui par l’énergie de la ville. Celle-ci n’a rien à voir avec Hanoï, Ho Chi Minh ville ou Phnom Penh, qui sont des villes vibrantes mais surtout bruyantes. A Séoul, ce qui détonne, ce sont les lumières le long des devantures la nuit venue et la musique incessante. Nous sommes restés 3 jours à nous enivrer de la ville tout en apprenant davantage sur l’histoire du pays. Voici notre itinéraire, plutôt bien goupillé malgré le décalage horaire qui nous a été très fatal en ces premiers jours de road trip.

Vue sur Séoul

Visiter Séoul en 3 jours : une première journée riche en histoire

Pour notre première journée sous la pluie à Séoul, nous avons choisi de flirter avec l’histoire de la ville et du pays. D’où notre choix de visiter le centre historique et le musée de la guerre. Nous n’avons visité qu’un seul des deux palais de façon à disposer de plus de temps sur les différents sites.

Relève de la Garde au Palais Gyeongbokgung

Rejoindre les dynasties coréennes au palais Gyeongbok (ou Gyeongbokgung)

Quiconque décide de visiter Séoul commence par la visite du palais de Gyeongbokgung, qui se trouve au coeur même du centre historique de la ville. Cette  » ville dans la ville  » vous transporte dans l’histoire de Séoul à l’époque de la dynastie Joseon. C’est dans ce palais que le roi et sa cour vivait. Détruit en partie par les Japonais sous l’occupation, le gouvernement Coréen continue de reproduire à l’identique le palais originel. Similaire à la cité interdite à Pékin, il est agréable de se perdre dans le complexe et d’imaginer ce qu’était la vie de la cour à l’époque. L’architecture et la nature sont d’une beauté saisissante. Et pour une fois, nous devons avouer que nous avons apprécié la présence des touristes qui se fondaient parfaitement dans le décor…

Bâtisse entouré d’eau au Palais Gyeongbokgung
Visiter Séoul et ses Palais
Le Palais Gyeongbokgung

Dans la peau des Coréens de l’époque

En effet, en tant que touristes, visiter le palais est l’occasion de s’octroyer un petit plaisir : remonter le temps en portant la tenue traditionnelle coréenne, le Hanbok. Mais surtout, prendre des photos Instagrammables à souhaits, ne nous mentons pas… Tout près du palais, des boutiques louent le costume traditionnel pour la modique somme de 5€ environ. Pour ma part, je ne me suis pas laissée tenter mais me suis régalée à prendre les touristes (majoritairement chinoises) en photos dans cette tenue somptueuse.

Touristes chinoises au Palais Gyeongbokgung

Se perdre dans le village traditionnel Hanok

Tout près du palais Gyeongbokgung se trouve le village Bukchon, connu pour ses maisons traditionnelles. Toujours habité, ce petit village vallonné est bourré de charme grâce à l’architecture des maisons et aux matériaux utilisés. Perdez-vous y pour profiter du calme de certaines rues, vous photographier devant les magnifiques portes, et admirer les toits. 

Village Hanok à Séoul

Malgré un grand nombre de touristes, l’expérience reste agréable. C’est non loin d’ici que vous trouverez les tenues traditionnelles à louer. Et toujours des dizaines de touristes asiatiques posant fièrement dans le costume coréen.

Vue depuis la rue principale du village Hanok

Rendez-vous au point information du village qui vous donnera une carte pour vous orienter. Le guide papier de Séoul – que vous trouverez partout dans la ville (aéroport, office de tourisme, hôtels, etc.) – pointe les neuf lieux d’intérêt à ne pas manquer dans le village.

Déjeuner : Dégustation de notre premier bibimbap au restaurant Jogakbo

Les visites de la matinée nous ayant ouvert l’appétit, nous avons déjeuné dans un restaurant traditionnel. Traditionnel de par son architecture mais aussi de par son plat signature : le bibimbap végétarien pour 10 000 KRW. Un régal et surtout comme toujours, une abondance de kimchi (légumes fermentés pimentés).

Premier Bibimbap à Séoul

Visite du Musée de la guerre : le War Memorial

Impossible de visiter le pays sans en apprendre davantage sur son histoire récente. Le Mémorial de Guerre est un édifice immense qui comprend un musée, des monuments, des statues et même une salle de cérémonie de mariage. Nous n’avions qu’1h30 pour visiter l’exposition sur la guerre de Corée, et ce laps de temps était tout simplement parfait pour accomplir notre mission.

Musée de la Guerre à Séoul

Divisée en deux sections, l’exposition est extrêmement bien présentée avec un récapitulatif au départ pour vous situer les évènements phares avant d’entrer dans le concret. Certains points sont redondants mais facilitent la mémorisation, ce qui est appréciable. Les objets présentés ne sont quant à eux pas traduits, ce qui finalement constitue un gain de temps précieux, surtout lorsque l’on dispose de peu de temps.
L’exposition est bien entendu présentée avec le parti pris des Sud Coréens, il serait donc intéressant de connaître la version de leurs voisins du Nord.

Dîner : l’institution culinaire qu’est le Chicken & Beer

Le quartier Hongdae dans lequel nous séjournons comporte des dizaines de restaurants et cafés. En cette soirée pluvieuse ponctuée d’une fatigue palpable, nous sommes allés au plus proche de notre Cocoa Guesthouse. Attirés par les lumières depuis l’extérieur, nous avons atterri dans un restaurant de Chicken & Beer. Cela tombait bien, nous avions prévu de tester ce met très tendance. Nous avons commandé la même chose que nos voisins sans savoir que la majorité du plat serait épicée. La partie non-épicée était délicieuse mais nous ne sommes pas parvenus à bout des frites et du poulet épicés !

Chicken & Beer, visiter Séoul
Chicken & Beer chez Chicken.Beer.Cocktail à Hongdae

Visiter Séoul en 3 jours : une seconde journée dans le quartier Namsan

Pour cette deuxième journée, nous souhaitions plus de légèreté. Parmi toutes les activités qu’offrent Séoul, notre choix s’est porté sur l’immense marché traditionnel de la ville et une promenade jusqu’au Mont Hasan.

Le marché traditionnel Namdaemun

Avec plus de 10 000 échoppes, le marché Namsamdeg est le plus grand marché du pays. On y trouve surtout des vêtements, bijoux, accessoires et de la nourriture. Nous nous y sommes perdus tout en goûtant la street food. Les vêtements pour adultes ne sont pas très intéressants en termes de diversité et de qualité pour les stands qui se trouvent en extérieur. Cependant, le marché comporte plusieurs shopping centers dans lesquels vous pourrez faire de bonnes affaires.

Sur le chemin menant vers la porte sud de la ville (la Sungnyemun Gate) – lorsque vous longez la grande avenue – se trouvent plusieurs revendeurs d’appareils photos et d’accessoires à prix assez compétitifs.

La Sungnyemun Gate et les remparts de Séoul

Aussi appelée Namdaemun Gate, l’imposante porte sud est un emblème de la ville. Détruite en 2008 puis restaurée, elle est lourde de contrastes dans ce décor mêlant grandes avenues et grattes-ciels.

La porte sud à Séoul

Pour continuer notre promenade historique, nous avons longé les anciens remparts de la ville qui traversent le Square Baekbeom et mènent au Namsan Park.

Le Nasam Park pour prendre de la hauteur sur la ville

Visiter Séoul sans s’offrir une vue panoramique de cette mégalopole serait pêcher ! Rendez-vous au Nassam Park qui accueille entre autres la N Tower et les jardins botaniques pour une vue inoubliable sur Séoul. Les plus courageux gravissent les 1 200 mètres d’escaliers, les autres préfèrent emprunter le funiculaire pour 7 000 KRW l’aller et 9 000 KRW l’aller-retour.

La N Tower au lieu et les remparts de la ville
Cadenas au pied de la N Tower

Nous avons emprunté les escaliers et avons été surpris par le nombre de touristes et de cadenas… Les touristes se pressent en effet ici pour sceller leur amour ou leur amitié, et grimper au sommet de la Tour N. Nous avons fait l’impasse mais il semblerait que la visite vaille le détour.

Vue sur Séoul depuis le bas de la N Tower
N Tower
Vue sur Séoul

Barbecue coréen en compagnie d’un ami de longue date

J’avais rencontré Jae Hong lors de mon séjour en Australie. Nous travaillions tous deux dans une ferme (l’enfer sur Terre !) pour étendre notre visa australien et avions bien accroché. Jae Hong est à présent guide touristique à Séoul, ce qui assez pratique car nous avons pu lui poser des tas de questions sur la Corée du Sud. Le tout autour d’un délicieux barbecue coréen déniché dans notre quartier Hongdae. Le principe est simple, vous choisissez votre viande et un membre du personnel vient la cuire pour vous. Vous agrémentez le barbecue de légumes fermentés, deriz, etc. et bien sûr, vous faites descendre le tout avec du soju, la ‘vodka’ locale.

Barbecue à Séoul

Visiter Séoul en 3 jours : une dernière journée consacrée au shopping

Pour notre troisième et dernière journée, nous voulions y aller mollo et nous faire plaisir. C’était donc le moment d’acheter quelques souvenirs et vêtements locaux. Cela tombe bien, Séoul regorge de marchés spécialisés.

Le marché Insadong, le repère pour les souvenirs

Le marché d’Insadong est réputé pour ses souvenirs. C’est ici que vous trouverez des touristes bien sûr, des baguettes en inox ou en bois, de la céramique ou encore des vêtements traditionnels. Le quartier est très sympathique et vivant, et comporte plusieurs restaurants et karts de street food. Faites-vous plaisir !

Le marché de l’électronique à Yongsan

Nous avons ensuite rejoint la station Yongsan pour dénicher écouteurs, batteries externes, etc. Manque de chance, en ce samedi, beaucoup d’échoppes étaient fermées et nous avons surtout trouvé du matériel pour appareils photo et de l’électromenager. Il doit forcément y avoir une section réservée à ma téléphonie et à l’informatique mais nous n’avions pas envie de chercher et préférions aller dans notre quartier favori : Hongik University.

Une soirée à Hongdae entre jeux, bars et shopping

Le quartier Hongdae, ou Hongik University, a été notre coup de coeur. C’est ici que nous séjournions pour le début de notre séjour. Il s’agit d’un quartier étudiants par excellence. Le quartier grouille d’étudiants, d’artistes amateurs, de boutiques, de restaurants, de bars et de boîtes de nuit.

Nous avons commencé notre soirée par faire du shopping dans la rue qui se trouve au niveau de l’information center. A notre grande surprise, nous sommes tombés sur plusieurs magasins de seconde main très sympas et y avons déniché des pépites, même s’ils s’adressent en priorité aux hommes.

Ensuite, nous avons réitéré l’expérience du barbecue coréen mais dans un restaurant spécialisé dans la viande d’agneau. Une fois repus, nous voilà posés dans le Gogo’s bar qui accueille pas mal de d’étrangers et qui est très fun. La musique est très hip hop, r&b. Venez avant 23 heures pour bénéficier de l’entrée gratuite et du happy hour.

Antoine prêt à prendre une raclée au rallye moto

Pour achever cette soirée en beauté, rien de tel qu’un peu de ludique. Faîtes donc comme les jeunes du coin qui semblent adorer les jeux d’arcade. Nous avons tenté plusieurs jeux et avons ri comme des enfants. Une soirée très funky à Séoul qui nous a donné l’envie de revenir ! Et surtout, nous nous devons de tester le karakoé Coréen un jour !

Conseils pratiques pour visiter Séoul

  • Prévoyez une journée de récupération pour le décalage horaire. Nous en avons énormément souffert et regrettons de ne pas nous y mieux préparé.
  • Procurez-vous le guide papier « Seoul Official Tourist Guide » disponible un peu partout dans la ville et qui propose des itinéraires à la journée.
  • Si vous souhaitez visiter la DMZ, renseignez-vous bien en amont. Lors de notre arrivée, le site était fermé pendant 15 jours dû à une épidémie de varicelle. Il est également préférable de réserver votre tour à l’avance.
  • Il s’avère que mon ami Jae Hong est un guide privé professionnel, ce qui est super pour parler histoire, culture, etc. D’autant qu’il est très ouvert et curieux puisqu’il a pas mal baroudé en Océanie, Afrique et Moyen Orient. Si vous recherchez un guide, vous pouvez le contacter sur WhatsApp à ce numéro +82 1022673313.
  • Attention, seuls les distributeurs Global, 365 et Citibank acceptent les cartes bancaires étrangères. Anticipez bien ceci.

Où séjourner à Séoul

Nous avons visité Séoul en 3 jours et 4 nuits exactement – 2 au début du voyage et 2 à la fin. Nous avons d’abord passé 2 nuits dans le quartier de Hongdae (Hongik University), puis 2 autres dans le quartier de Gangnam.

La Cocoa Guesthouse

La Cocoa Guesthouse est située dans le quartier étudiant Hongdae, situé au niveau de l’arrêt de métro Hongik University. C’est un lieu qui bouge et qui est très agréable pour passer des soirées animées. Le staff y est aimable, les chambres sont propres et le petit-déjeuner est compris. Le seul inconvénient est que le bruit peut parfois vous déranger le soir si votre chambre donne sur la rue.

L’Hôtel NewV

Pour nos toutes dernières nuits à Séoul, nous avons voulu nous faire plaisir à l’Hôtel NewV. Il s’agit d’un hôtel trois étoiles situé à Gangnam, le quartier des affaires. L’hôtel est classe et les lits très confortables. En toute honnêteté, nous ne recommandons pas de séjourner dans ce quartier qui se situe assez loin des lieux d’intérêts.

Visiter Séoul de nuit
Séoul by night : Food street à Gangnam près de l’Hôtel NewV

Voilà pour la capitale coréenne. La suite de notre voyage se poursuit dans le sud de la presqu’île avec un premier arrêt à Suncheon et sa baie.

2 Replies to “Découvrir Séoul en 3 jours, nos coups de coeur”

    1. Coucou Marion ! Très sympa de te lire 🙂 J’aimerais bien mais non… En attendant, je m’offre des vacances à droite, à gauche. J’espère que tout va bien pour toi, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :