Traverser le Centre du Vietnam avec les Easy Riders 

Traverser le Centre du Vietnam avec les Easy Riders 

Arrivés à Dalat, ancienne ville coloniale réputée pour ses températures plus fraîches et activités en plein air, la douche est très froide. Nous troquons un bon 33 degrés à Ho Chi Minh contre un 17 degrés à Dalat, avec en prime un vent bien violent. Euh… Personne ne nous avait dit qu’il pouvait faire aussi froid au Vietnam ! Je tombe malade instantanément. Malgré tout, on ne se laisse pas abattre, bien au contraire… Notre plan de repli : traverser le centre-Vietnam du sud au nord, en rejoignant Hoi An en moto avec les Easy Riders. Best decision ever !

Easy Riders : Antoine et M.Hung sur la moto
Antoine et M.Hung sur la moto

L’aventure Easy Riders, petit briefing

A l’époque où les réseaux de bus et le train étaient moins développés au Vietnam, les touristes remontaient le pays avec des chauffeurs bien particuliers : les Easy Riders… des motards bien aguerris dont le nom s’inspire du mythique film de Peter Fonda. Ils vous embarquent sur leur bécane à travers les chemins spectaculaires de cette région du Vietnam, et notamment le long de la piste Ho Chi Minh, en toute sécurité. En plus de vous transporter, ils jouent aussi les guides. Ils vous font découvrir l’agriculture et l’artisanat locaux, l’histoire du pays, la cuisine traditionnelle, et vous amènent à la rencontre des minorités ethniques le long du parcours. Bref, exactement ce que nous recherchions ! Et cela changeait des bus…

Au programme pour nous, ce sera :

  • 5 jours pour parcourir Dalat – Hoi An
  • Plus de 700 kilomètres de avalés
  • Une dizaine de stops par jour pour découvrir des spécificités locales au gré du parcours
  • $70 la journée, tout compris sauf les repas (comptez 2 à 3 dollars par repas par personne)
  • M. Hung aux commandes, un homme à la culture incroyable et au grand coeur, assisté de Tin comme 2ème pilote/guide

Notre itinéraire

Normalement, le trajet Dalat – Hoi An se fait en 6 jours avec les Easy Riders mais nous voulions le faire en 5 jours pour profiter du nord du Vietnam plus longtemps. Mauvais choix vu le temps pourri que nous avons eu par la suite dans le nord… Mais ça, on ne pouvait pas le savoir à ce moment-là. Cela nous apprendra à ne pas vouloir faire comme les autres ! Nous avons donc dû rouler un peu plus longtemps chaque jour pour au final suivre l’itinéraire suivant :

Easy riders
Itinéraire avec les Easy riders
  • Jour 1 : de Dalat à Lak Lake – 160 km
  • Jour 2 : de Lak Lake à Ban Me Thuot – 53 km
  • Jour 3 : de Ban Me Thuot à Kon Tum city – 240 km
  • Jour 4 : de Kon Tum city à Kham Duc – 180 km
  • Jour 5 : de Kham Duc à Hoi An – 110 km

Ce qu’on a vu, appris et apprécié

On ne va pas vous faire le détail de notre trajet et des visites quotidiennes parce qu’à raison d’une dizaine d’arrêts par jour, l’article serait vite interminable et barbant. Nous allons donc uniquement vous partager le top 5 de ce qui nous a le plus marqués.

#1 Rencontrer les minorités ethniques

Nous avons eu la chance de traverser plusieurs villages de différentes minorités ethniques. Le Vietnam compte au total 54 minorités dont les Viêt/Kinh sont les plus nombreux (85%). Chaque fois que nous nous sommes arrêtés, nous en avons appris long sur leurs coutumes, traditions, leur vie quotidienne dans le village, etc. Pendant ces cinq jours, nous sommes allés à la rencontre de différents groupes : Ba Na, Gia Rai, Ede, Co Tu, Churu, Gie Trieng, et nous en oublions sûrement…

Easy Riders Femmes de différentes minorités ethniques
Femmes de différentes minorités ethniques
Easy Riders - Femme de la minorité Ba Na
Femme de la minorité Ba Na
Easy Riders - Les enfants jamais loin des mamans ou des grandes soeurs
Les enfants jamais loin des mamans ou des grandes soeurs
easy riders
Rencontre avec des enfants dans une école

#2 Les paysages et sites naturels

Partir avec les Easy riders nous a permis de voir les plus beaux paysages que nous avons vus au Vietnam. Nous passions des plantations de café aux rizières d’un vert flamboyant, puis des cascades à des montagnes denses. On vous laisse savourer…

Cascade Eléphant - Easy riders
Elephant Waterfall
Vue sur les montagne, centre Vietnam, Easy Riders
Vue sur les montagnes
Easy Rider Pêcheur sur un lac entre chien et loup - Centre Vietnam
Pêcheur sur un lac, entre chien et loup
Easy Rider Un pont photogénique - Central Vietnam
Un des nombreux ponts photogéniques traversés

#3 Les plantations et l’artisanat vietnamien

Plantation de céleri d'eau - Easy riders
Plantation de céleri d’eau

Les plantations de café, thé vert, riz, manioc, caoutchouc, ananas… ont été les fils rouges de ces cinq jours avec les Easy riders. Nous nous sommes souvent arrêtés pour en connaître davantage sur la culture de ces produits. Quant à l’artisanat, nous avons enfin percé les mystères de la production de l’alcool de riz, de la soie, des feuilles de riz, du tapioca, de l’encens, du café, etc. Hyper instructif !

Easy riders : plantations et cultures
1. Femme dans plantation de thé vert 2. Jeune garçon aidant sa famille à la récolte du riz 3. Grains de café séchant au soleil 4. Manioc transformé qui servira à faire du tapioca
Easy riders - Production artisanale des galettes de riz
Production artisanale de galettes de riz
Easy riders Femme au sein de l'entreprise e familiale de forgeron
Femme au sein de l’entreprise familiale de forgeron

#4 L’histoire le long de la piste Ho Chi Minh

easy riders
Piste Ho Chi Minh, le début du pont avait été bombardé par les Américains mais pas détruit.

Nous sommes des férus d’histoire (même si on ne retient pas tout…) et nous avions des tas de questions concernant la guerre du Vietnam et ses conséquences. Mr Hung nous a grandement éclairé sur le sujet – bon avec un point de vue du Sud donc plutôt partisan des Américains. Fair-play il nous a quand même fait visiter les édifices en hommage aux soldats morts, à la victoire, et traversé des vallées le long de la piste Ho Chi Minh. Souvenez-vous, les troupes vietnamiennes du Nord utilisaient cette piste pour ravitailler les troupes qui combattaient au Sud, d’où les bombardements incessants des Américains pour couper cette piste de ravitaillement. Des vallées entières ont été ravagées par les frappes des B-52 américains au plus fort de l’affrontement. La nature porte toujours les traces de ces bombardements, notamment les collines aspergées d’agent orange vierges de toute forestation car toujours contaminées.

easy riders
Pour la première fois, j’ai pu voir l’intérieur d’un char (celui-ci était russe)

#5 M. Hung, un guide extraordinaire

Nous gardons un excellent souvenir de M. Hung. Lui, et Madame Ha rencontrée à Can Tho, ont été deux merveilleuses rencontres au Vietnam ! M. Hung fait ce métier depuis 12 ans et est un passionné d’histoire, de musique .. et de la France. En plus de bien parler français, c’est le genre de guide capable de te citer Montesquieu entre deux anectodes sur les combats qui se sont déroulés à l’endroit où vous prenez votre pause déjeuner. Humble, on le soupçonne pourtant d’avoir peut-être même une meilleure culture française que nous… En plus d’être une vraie encyclopédie sur moto, M. Hung a en plus un coeur gros comme ça. Toujours prêt à distribuer quelques bonbons aux enfants croisés dans les petits villages traversés.
Easy Riders
M. Hung à notre arrivée à Hoi An, validé par Antoine !

Nous avons énormément appris avec lui. Pour la première fois, nous sommes parvenus à obtenir des réponses sur la guerre et parler politique assez librement. Ce qui est plutôt rare dans le reste du pays… 

A aucun moment, M. Hung nous poussait à consommer et à acheter des souvenirs. Et en prime, lui et Tin nous ont emmenés manger dans des boui-bouis locaux délicieux et très bon marché !

Si vous devez faire un tour guidé aux alentours de Dalat ou tout un séjour avec les Easy riders, ne vous privez pas de M. Hung, de son expérience, de son savoir et de sa conduite hyper prudente. Bref vous l’aurez compris, nous recommandons à 100% ! Voici ses coordonnées : M. Hung, +84.938.280.280,
hungdalat2204@yahoo.com

Bilan du tour avec les Easy riders

OK, c’était un sacré budget – bien au-delà de ce que nous avions prévu – mais le jeu en valait la chandelle. Nous sommes repartis avec des tas d’images dans la tête, des sourires, des paysages, et des informations précieuses sur la vie au Vietnam et l’histoire du pays. Merci à nos deux Easy riders et à Mun, la gérante de notre Hôtel Mint Garden (on recommande aussi !) qui nous a suggéré M. Hung et Tin.

NB : Le business des Easy Riders s’est énormément développé et certains se revendiquent Easy Riders bien qu’ils aient peu d’expérience. Des tonnes de sites web existent et il est difficile de s’y retrouver. Nous vous recommandons de partir avec des guides âgés, demandez à voir leur cahiers de commentaires ou cherchez leur nom sur Trip Advisor. Ou tout simplement, partez avec M. Hung !

Allez, nous vous laissons sur cette belle image d’Antoine en train d’essayer de jouer les Easy Riders mais qui ressemble plutôt à un Daft Punk… Ou comment apporter une French Touch même en Asie 😉 Big up !


Trang-Experte-Vietnam_BLOGPour un voyage personnalisé et authentique au Vietnam, prenez contact avec Trang, l’experte locale de TraceDirecte. 

Faites une demande de devis gratuite pour échanger directement avec elle, via votre espace client ou en l’appelant au Vietnam avec un numéro gratuit !

4 Replies to “Traverser le Centre du Vietnam avec les Easy Riders ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :