Le lac Baïkal, la perle de la Sibérie orientale

Le lac Baïkal, la perle de la Sibérie orientale

Un des plus beaux arrêts de notre itinéraire en Transsibérien aura été sans conteste le lac Baïkal en Sibérie. Ce lac est un des plus anciens et des plus grands au monde. Quant à sa profondeur, elle atteint en moyenne 725 mètres, rien que ça ! Souvent appelé  » la perle de la Sibérie « , le lac Baïkal a été inscrit au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Outre tout cela, les abords du lac sont à couper le souffle et le lac est devenue une destination très prisée des Russes et des étrangers. Allez, on vous raconte notre escale Oklm à Listvyanka, la petite ville balnéaire au bord du lac Baïkal.

Lac Baïkal
Lac Baïkal

Listvyanka, le QG autour du lac Baïkal

Arrivés à Irkoutsk par le train/transsibérien, nous prenons le bus en direction de Listvyanka (70 km et 120 roubles – 1,75 € par personne). Cette petite ville aux abords du lac est pleine de charme et peut vous tenir occupé une bonne demi-journée. Avides de nous dégourdir les jambes après deux jours de train, nous avons loué des vélos à notre auberge. Par chance, le ciel était bleu malgré la féroce tempête de la veille (j’ai cru que notre petit châlet n’allait pas tenir le coup !) et l’air vivifiant.  Et très peu de touristes étaient là, visiblement mi-septembre n’est pas la haute saison. Revigorés de respirer un air aussi pur, nous partons visiter les quelques sites de la ville.

Prendre de la hauteur sur le Chersky Rock

Que vous décidiez de gravir cette petite colline à pied ou avec le funiculaire, la vue depuis le haut vaut le détour. La traversée en funiculaire est courte mais drôle à faire. Montez la colline en funiculaire et redescendez à pied.

Funiculaire Lac Baïkal
Funiculaire Lac Baïkal
Une des vues depuis le Mont Chersky, Lac Baïkal
Une des vues depuis le Mont Chersky

Visiter l’Eglise Saint-Nicolas

Cette église a été érigée au milieu du 19ème siècle par un marchand russe qui a failli se noyer dans le lac Baïkal. Il l’a évidemment dédiée au Saint-Nicolas, protecteur des marins et des pêcheurs. Construite initialement au bord du lac, elle a été déplacée à deux reprises à cause de la montée du niveau du lac. Elle n’est pas évidente à trouver mais nous y sommes parvenus !

Eglise Saint-Nicolas près du Lac Baïkal
Eglise Saint-Nicolas

Longer le lac Baïkal

Tout simplement ! Nous avons longé le lac à vélo jusqu’à la prochaine petite ville. Nous nous sommes souvent arrêtés pour prendre des photos de la vue. Remarquez le long de la route les petites sculptures métalliques que l’on retrouve un peu partout dans la ville. Si elles vous plaisent, rendez-vous au Retro Park non loin de l’église Saint-Nicolas pour en voir davantage.

Funiculaire Lac Baïkal
Statue de ferraille le long du Lac Baïkal

Goûter à la vedette de Baïkal, l’omoul

Pour terminer votre journée à Listvyanka, rien de tel qu’une halte au petit marché au bout de la ville pour acheter de l’omoul. Ce délicieux poisson n’existe que dans le lac Baïkal, passez à côté de ce petit cousin du saumon serait dommage... Fumé ou frais, nous vous le conseillons sans modération ! Essayez de le négocier à 100 roubles (1,50 €) le poisson.

Prendre le train Circum-Baïkal

Ca, ce sera pour une autre fois… Nous n’avons pas pris ce petit train qui fait le trajet de Slyudyanka à Port Baïkal – Port Baïkal se situe de l’autre côté du lac par rapport à Listvyanka. Nous avions déjà accumulé assez d’heures dans le train avec le Transsibérien mais on nous en a parlé. Cette ligne faisait auparavant partie de la ligne du Transsibérien. Aujourd’hui, elle est surtout empruntée par les touristes. Pour parcourir les 80 km de la ligne, il faudra vous armer de patience : 5 heures ! Mais les paysages, ponts et tunnels sont des plus pittoresques.

Le Great Baikal Trail (GBT), le tout premier trek de notre tour du monde

Lac Baïkal
Photo prise par Weina

Si comme nous vous aimez marcher, ne vous privez pas de ce magnifique trek. Aménagé par des bénévoles russes et étrangers, ce trek de 22 km rejoint Listvyanka au village de Bolshie Koty par un chemin de toute beauté. A cette époque de l’année (automne), les sapins verts, jaunes, oranges se mêlaient au bleu limpide du lac. La balade nous en a mis plein les yeux.

Lac Baïkal
Photo prise par Weina
Lac Baïkal
Lac Baïkal

Nous avons effectué ce trek avec des backpackers rencontrés dans notre auberge et avons passé une journée mémorable ! Nos pieds aussi s’en souviennent. Après un trek 7 heures à parcourir les montagnes de Baïkal, nous sommes arrivés exténués dans le ferry qui nous ramenait Listvyanka (900 roubles – 6,50 € par personne).

Pour la petite anecdote, les garçons ont tenu à se baigner dans le lac… Bien entendu, je devais filmer ça ! Malheureusement, j’ai oublié de presser le bouton « enregistrer ». Les garçons ont dû y retourner une seconde fois. Et avec une eau à 12 degrés, croyez-moi, ils m’ont maudite !

Lac Baïkal
Photo prise par Weina

Conseils pour parcourir le Great Baikal Trail

  • Certaines personnes nous ont dit qu’il fallait acheter un permis pour faire le trek. Nous n’avons pas trouvé l’office où nous pouvions le faire, nous avons donc laissé tomber et n’avons pas été embêtés.
  • Achetez votre billet de ferry pour le trajet Bolshie Koty – Listvyanka en amont. Nous avons failli rester sur la touche et croyez-nous le village de Bolshie Koty n’a pas grand chose à offrir à part sa jolie vue !
  • Prévoyez de bonnes chaussures de randonnée, un copieux pique-nique, de l’eau et de la crème solaire. Pensez à prendre une serviette et des changes si vous voulez goûter au lac, hein Antoine !? 😉
  • Passez plutôt la nuit à Listvyanka après le trek plutôt que de repartir à Irkoutsk. La journée vous paraîtra moins interminable.
Lac Baïkal
Photo prise par Weina

Où séjourner à Listvyanka

Nous avons passé trois nuits à Listvyanka au Belka Hostel pour 4.500 roubles (65 €) pour deux personnes. Le châlet était minimaliste avec uniquement deux lits simples mais il faisait l’affaire. La salles de bain et la cuisine sont communes à tous les invités. Nous avons adoré le cadre aussi bien extérieur qu’intérieur.

Belska Hostel, Lac Baikal
Belska Hostel, Lac Baikal

La salle commune est très cosy avec sa grande cheminée et idéale pour faire de belles rencontres. La gérante, Eugenia, est adorable et vous cuisinera un excellent et copieux petit-déjeuner pour 200 roubles (2,90 €). Le site comprend aussi un banya : le fameux sauna russe qui est l’activité préférée des locaux. Nous avons pu en profiter pendant une heure après le trek pour 1.000 roubles (15 € / heure), le kiffe total…

Lac Baïkal, Notre petite bande pendant le trek
Notre petite bande pendant le trek (sauf le Russe tout devant) et rencontrée au Belka Hostel : Joannes – Allemand, Weina – Chinoise et Luis – Français

On vous laisse sur ce souvenir qui nous fait encore soupirer… tout en n’oubliant pas de mentionner que d’autres activités telles que la plongée sous-marine, des randonnées sur l’Île Olkhon ou encore la pêche (si vous voulez réaliser des économies sur l’omoul;)) sont possibles.

Naslazhdat’sya !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :