Medellin, la renaissance d’une ville meurtrie

Medellin, la renaissance d’une ville meurtrie

Après nos excursions natures et assez intenses entre le désert de Tatacoa et l’ascension du volcan Puracé, nous voici de nouveau en ville, à Medellin ! Medellin est surtout connue pour son passé tumultueux insufflé par le baron de la drogue Pablo Escobar. Et s’il est vrai qu’elle fut reconnue comme la ville la plus dangereuse du monde dans les années 90, Medellin s’est depuis défait de son passé violent pour devenir une ville où il fait bon vivre et qui ne cesse de se moderniser. Pour notre part, nous avons adoré ! Allez, on oublie les clichés ou idées pré-conçues et on vous emmène dans notre découverte de la ville et de ses alentours.

Graffiti dans la Comuna 13 de Medellin
Les rues de Medellin riches en street art, ici à la Comuna 13

Visites des quartiers à ne pas manquer à Medellin

Beaucoup de voyageurs décident de découvrir la ville via une visite guidée gratuite, moyennant un pourboire. Nous n’avons pas dérogé à la règle. Sauf qu’au lieu de faire une visite, nous en avons fait deux, et dans la même journée ! Ben oui, on ne voulait pas avoir à choisir entre deux quartiers… Et l’histoire de la ville est tellement riche. Si on a eu mal au dos en fin de journée ? Mais pas du tout… Un peu quand même.

Visite guidée du quartier El Centro à Medellin ❤❤❤❤

Plaza Cisneros, Medellin
Plaza Cisneros

Pour notre toute première journée à Medellin, nous nous sommes promenés dans le quartier central de Medellin. Mauvaise pioche ! Etant le dimanche, tout était fermé, les rues sont plutôt sales, le quartier un peu mort et hormis la place Botero et quelques églises, on doit dire que le centre ville historique manque clairement de charme. Bref pas vraiment l’idée qu’on s’en faisait… D’autant plus que l’atmosphère est un peu glauque : là, on devine quelques prostituées derrière une église, ici plusieurs personnes font la manche avec insistance et dans cette ruelle se tiennent carrément des stands de DVD catégorie Porn Hard ! Bon pas de sentiment d’insécurité hein, mais disons qu’il y a plus romantique comme ballade un dimanche aprèm.. Mais il ne faut jamais se fier à une première impression ! Nous sommes revenus quelques jours plus tard pour en savoir davantage en faisant une visite guidée avec Real City Tours.

Statue de Botero sur la Place Botero à Medellin
Statue de Botero sur la Place éponyme

Le guide, qui parlait un excellent anglais, nous a embarqué dans l’histoire récente du pays. Les commerces sont cette fois-ci ouverts, la rue animée, l’échange avec les vendeurs de rue qui nous alpaguent gentiment permanent. Nous avons découvert El Centro d’un nouvel oeil avec des anecdotes historiques passionnantes. Clairement un must-do pour avoir le point de vue d’un local sur les conflits passés et actuels et s’imprégner de la culture colombienne. Car l’histoire de la ville est intiment liée à celle du pays !

Quartier de la Comuna 13, une visite autour du street art ❤❤❤

Graffiti dans la Comuna 13 de Medellin
Fresque murale dans la Comuna 13

La Comuna 13 est un des quartiers les plus populaires de Medellin – dans les deux sens du terme. C’est ici que des artistes laissent parler leur art avec bombes de peinture et pinceaux pour retracer les événements qui ont bouleversé la Comuna 13 et le pays.

Nous avons fait le Graffiti Free Zippy Walking Tour Comuna 13 avec notre guide Lisa. Le tour guidé était fascinant, les histoires terrifiantes et passionnantes à la fois (avis aux amateurs de Narcos !). Quant aux fresques murales et graffitis qui ornent le quartier, ils sont juste magnifiques ! Un peu plus touristique que le premier, ce tour est tout aussi passionnant !

Medellin
Fresque murale dans la Comuna 13

Flâner au dessus de Medellin en se rendant à San Domingo

Une activité très prisée et qui ne coûte qu’un ticket de métro est de prendre le funiculaire jusqu’au barrio San Domingo. Les habitants de Medellin sont très fiers de leur métro (seule ville du pays à l’avoir) et ils le respectent énormément. Pas un graff ou un acte de vandalisme à signaler. Il faut dire qu’ici le réseau de transport inter-urbain a vraiment un rôle social puisqu’il permet à un très grand nombre d’habitants de quartiers populaires de rejoindre la ville et de faire partie intégrante de cette dernière. C’est ce qui se passe pour le quartier San Domingo ou des funiculaires le relient au métro. Le trajet dans l’oeuf nous a offert une vue magnifique sur les hauteurs de Medellin. Si vous êtes un fana de la série Narcos (encore!), c’est exactement ce que l’on voit dans la série. Le trajet vaut vraiment le coup.

Funiculaire San Domingo, Medellin
Funiculaire San Domingo

Se balader dans San Domingo n’est pas vraiment recommandé par tous les guides et agences. Mais ça nous embêtait de jouer aux touristes effarouchés et de redescendre par le funiculaire. On a donc décidé de redescendre le barrio par nous-même en essayant de se repérer dans le dédale de rues, en évitant quand même de jouer aux touristes et de sortir l’appareil. Nous étions un peu dévisagés mais nous avons pu redescendre jusqu’à la prochaine station de métro sans souci, avec l’aide des locaux quand même !

Quartier San Domingo, Medellin
Un rider dans le barrio San Domingo

El Poblado et la Zona Rosa

Tous les touristes séjournent dans le quartier branchouille del Poblado, on se demande toujours pourquoi… Le quartier est très peu représentatif de Medellin selon nous et il n’y a pas grand chose à voir. La Zona Rosa qui jouxte El Poblado est le quartier où sortent les touristes et les étudiants locaux le weekend. L’endroit est très calme la journée et sympathique pour aller boire un café. Nous avons tenté de tester la scène nocturne un mercredi soir mais ce n’était pas folichon. Il n’y avait pas d’ambiance du tout… Déçus.

Statue au centre del Poblado, Medellin
Statue au centre del Poblado

Les autres activités à faire à Medellin

Guatapé et la Piedra ❤❤

Etant donné que nous étions à Medellin, nous ne pouvions pas manquer la Piedra (‘la pierre’, aussi appelée El Peñon) à Guatapé. La Piedra est un monolyte géant que l’on peut gravir pour obtenir une très belle vue sur les environs. Quant à Guatapé, il s’agit d’un magnifique village paisible où il fait bon se promener. Nous avons dédié une journée pour visiter ce site. Lisez notre article sur Guatapé et la Piedra pour plus d’infos.

Vue depuis la Piedra près de Guatapé
Vue depuis la Piedra près de Guatapé

Le Parque Arvi

Durant notre séjour, nous avons beaucoup entendu parlé (en bien) du parc Arvi. Cet immense parc naturel écologique et site archéologique offre de beaux treks, balades en VTT, à cheval, et toutes sortes d’activités en plein air. Le tout en surplombant Medellin. Il paraît que la vue y est superbe ! Nous n’avons pas eu le temps de le visiter car il faut compter la journée entière. Mais nous reviendrons… On dit toujours ça mais il nous faudrait 20 vies…

Conclusion sur nos trois jours à Medellin

Nous avons beaucoup aimé Medellin, son histoire, son atmosphère, le cadre magnifique. La transformation de la ville est assez impressionnante quand on sait à quel point elle a été gangrénée par les années Escobar. Il est aussi important de rappeler que Pablo Escobar est un sujet tabou en Colombie : le personnage a laissé de lourdes séquelles dans le pays. Et se pavaner avec un T-shirt avec le portrait del Patron n’est pas forcément bien vu…

Graffiti dans la Comuna 13, Medellin
Graffiti dans la Comuna 13

Infos Pratiques

Conseils pour organiser votre séjour et vous déplacer à Medellin

– Pour les deux tours guidés, pensez à reserver en ligne 24 heures à l’avance au moins.
– Le métro est une pure merveille. Très simple d’utilisation, le billet coûte COP$2.400 peu importe où vous allez.
– Soyez vigilant avec vos effets personnels dans certains endroits de El Centro (sans trop psychotter non plus).
– Pour vous déplacer le soir, privilégiez Uber. Evitez les taxis qui ont tendance à arnaquer les touristes.

Graffiti Medellin
Derniers grafs pour la route parce qu’on les trouve très beaux

Où séjourner à Medellin

Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas fan del Poblado. On nous avait conseillé le quartier résidentiel, mais vivant, de Laureles. Nous avons donc opté pour ce quartier et avons séjourné à l’Hostal Rich à trois minutes à pied de la station El Estadio. L’hostel est gigantesque, moderne et très propre. On se sent comme à la maison, la matrone Silvia est adorable et il est très facile de copiner avec les autres résidents. Silvia nous a gentiment laissé faire le check in à 8h du matin, après 10h de bus depuis Salento, ci-mer ! Pour $60.000 la chambre pour 2 personnes avec petit-déjeuner inclus, cela vaut vraiment le coup.

Vue sur Medellin
Vue sur Medellin

COLOMBIEPour un voyage personnalisé et authentique en Colombie, prenez contact avec Charlotte, l’experte locale de TraceDirecte

Faites une demande de devis gratuite pour échanger directement avec elle, via votre espace client ou en l’appelant en Colombie avec un numéro gratuit !

One Reply to “Medellin, la renaissance d’une ville meurtrie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :