Luang Prabang : la ville du Laos où le temps s’arrête

Luang Prabang : la ville du Laos où le temps s’arrête

Vue sur Luang Prabang
Vue sur Luang Prabang

Ancienne capitale du Laos, Luang Prabang est une ville du centre nord du Laos et probablement la plus paisible. On se laisser vite envahir par la quiétude des lieux et la nonchalance des locaux. On comprend tout de suite pourquoi la plupart des touristes vient se reposer à Luang Prabang après avoir visité Vang Vieng. Nous avons fait comme eux : Luang Prabang allait devenir une parenthèse pendant nos vacances. Allez suivez-nous, nous vous emmenons pour une petite pause dans LPB…

Les pépites de Luang Prabang

Nous avons pris le temps de nous perdre dans le petit centre-ville de Luang Prabang pendant les sept jours où nous y sommes restés. Se perdre est un bien grand mot au vu de la taille du centre ville. Mais cela nous allait très bien pour profiter au mieux de la ville et des belles découvertes que nous avons faites…

L’architecture du centre-ville de Luang Prabang et les villages environnants

Luang Prabang est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995, et on comprend vite pourquoi. La ville est truffée de maisons et guesthouses de type colonial plus belles les unes que les autres. Cette architecture mêlée aux petites étales dans la rue nous plonge dans un autre temps. Un temps où il fait clairement bon vivre.

Guesthouse typique à Luang Prabang
Guesthouse typique à Luang Prabang

A peine sorti du centre-ville, on tombe sur des petits villages (ban comme on dit ici) d’ethnies différentes,  principalement des villages de Khumus et de Hmongs un peu plus loin dans les montagnes. Certains bans sont spécialisés dans la fabrication de whisky laotien ou encore dans la confection de couteaux. Ces villages sont parfaits pour une halte plus authentique.

Une ville bordée par le Mékong

Rencontre entre la rivière Khan (bleue) et le Mékong (marron)
Rencontre entre la rivière Khan (bleue) et le Mékong (marron)

Luang Prabang a la chance d’être bordée par la rivière Khan, un bras du Mékong, mais aussi par le Mékong lui-même. Les deux se rencontrent à l’extrémité de la ville et leurs abords accueillent restaurants, guesthouses et même un petit parc. Se promener, manger et même courir au bord du Mékong sont des luxes dont nous ne nous sommes pas privés.

Vue sur la rivière Khan depuis Luang Prabang
Vue sur la rivière Khan depuis Luang Prabang

La multitude de temples

Bouddha dans un temple à Luang Prabang
Bouddha dans un temple à Luang Prabang

Ville très spirituelle, Luang Prabang compte des dizaines de temples sublimes. Nous en avons visité quelques uns mais l’attraction de la ville est surtout le Mont Phousi, lieu visité par les locaux une fois par an au moment du nouvel an. Culminant à 150 mètres, le mont attire les touristes non pas pour la pagode dorée (stuppa) qui se trouve à son sommet mais pour la vue qu’il offre sur le Mékong, surtout au moment du coucher du soleil.

Vue depuis le Mont Phousi à Luang Prabang
Vue depuis le Mont Phousi à Luang Prabang

La cérémonie de l’aumône des moines

Quant à la cérémonie de l’aumône, celle-ci a lieu tous les jours au lever du soleil. Jamais nous ne nous serions levés à 5h du matin pour voir cela (faut pas déconner, on est en vacances !) mais après notre escapade thaïlandaise à Chiang Mai, le bus nous a déposé à Luang Prabang à 5h00 du mat’- perfect timing ! A l’occasion de cette cérémonie, locaux et touristes bouddhistes attendent sur les trottoirs de la ville le passage des moines en robe safran qui viennent faire l’aumône. Les personnes présentes placent alors une boulette de riz et des biscuits dans les jarres que tiennent ouvertes les moines.

Nous apprendrons plus tard que les moines mangent ce qui leur est nécessaire et donnent le reste aux plus démunis et les mets sucrés aux enfants.

Malheureusement, les touristes dénaturent souvent cette cérémonie en s’approchant trop près des moines pour les photographier ou prendre des selfies… Antoine est resté à bonne distance…

Des moine faisant l'aumône à Luang Prabang
Des moine faisant l’aumône à Luang Prabang

Les activités à Luang Prabang

Les Kuang Si Falls (les chutes Kuang Si)

Kuang Si Waterfall
Kuang Si Waterfall

La star de Luang Prabang, c’est la cascade Kuang Si. Ces chutes méritent bien leur succès car elles sont justes époustouflantes ! Qu’il s’agisse de la hauteur de la cascade – 60 mètres – ou de la couleur menthe glaciale de l’eau, Kuang Si est une pure merveille et peut vous tenir occupés une bonne demi-journée.

Kuang Si Waterfall
Kuang Si Waterfall

Le site vous embarque d’abord au coeur d’un centre de secours pour les ours. Très bien fichu, on en apprend davantage sur les différentes espèces mais surtout sur l’extinction des ours au Laos, chassés pour leur bile. Et bien sûr, on peut voir ces gros nounours en action à quelques mètres de nous.

Ours secouru au centre de secours d'ours bruns
Ours secouru au centre sépcialisé du parc

On remonte ensuite les chutes tout en se cultivant sur la faune et la flore de la jungle environnante grâce à des petits panneaux par ci par là.

Kuang Si Waterfall
Kuang Si Waterfall

Les chutes Kuang Si étant organisées en  » escaliers « , les possibilités de se baigner sont multiples. Arrivés à la cascade maîtresse, on ne peut que retenir son souffle !

Cascade Kuang Si
Cascade Kuang Si

Les plus courageux pourront grimper au sommet de la cascade. Les plus téméraires pourront continuer jusqu’à la source de la cascade et visiter une grotte au passage. Nous avons été courageux mais pas téméraires ! L’appel de la baignade étaient trop grand.

Le chemin pour aller à la cascade est juste sublime avec toutes ces rizières et villages.

Je marche seule près des rizières
Je marche seule !.. près des rizières

Le marché de nuit

Luang Prabang est connue pour son marché de nuit qui se tient tous les soirs de 17h à 20h. Rien de tel pour une marche digestive le soir et pour de laisser tenter devant la multitude de souvenirs, vêtements, bijoux, etc.

Marché de nuit de Luang Prabang
Marché de nuit de Luang Prabang

Une section du marché est dédiée à la nourriture pour les plus gourmands. Nous avons testé le buffet à volonté pour 1,50 euros sur les bons conseils d’autres backpackers mais avons trouvé cela décevant.

Se faire bichonner à Luang Prabang

Nous avons vengé tout le manque de confort accumulé depuis le début du voyage à Luang Prabang et nous nous sommes bien fait plaisir ! Enfin surtout moi… Je me suis laissée tenter par un massage doux aux huiles d’une heure. J’avais bien précisé doux mais disons que j’ai quand même un peu douillé. Pour 6 euros, j’ai gentiment serré les dents et ai fait abstraction des douleurs laissées après coup. 

Antoine s’est quant à lui enfin fait coupé les cheveux… à l’arrache. Mais au moins il a eu droit à un franc massage du crâne et du dos, et une jolie petite coupe de nazi en prime 😉

Antoine se faisant coiffer et masser le crâne
Antoine se faisant coiffer et masser le crâne.. énergiquement !

Pendant ce temps, je me suis offert une manucure et une pédicure. Le choix des vernis étant vraiment old school, je vous épargnerai les photos.

Prendre des cours de cuisine laotienne

Luang Prabang offre trois types de cours de cuisine. J’avais hâte de me lancer et de vous partager les trouvailles culinaires dans le Côté Cuisine mais malheureusement le seul cours que j’avais trouvé en ville ne m’emballait pas. Le business était tenu par un Australien, niveau authenticité j’étais assez dubitative…

Je me suis donc tournée vers la Bamboo Experience qui mêle activités éducatives et ludiques autour du bambou, cuisine, culture laotienne, danse et même pétanque (bon, ça c’est français hein) !

Objets faits de bambou
Objets faits de bambou

J’ai réussi à convaincre Antoine et nous avons passé un bon moment avec des locaux à essayer arbalète, échasses, instruments de musique, sarbacane, et nous avons même fait notre propre sous-verre, le tout en bambou bien sûr et avec un maximum de style !

Activités de la Bamboo Experience
Activités de la Bamboo Experience, avec un style de fou !

Pour digérer, rien de tel qu’un spectacle traditionnelle Hmong et une session de danse à laquelle les jeunes Laotiens s’adonnent après avoir bu quelques verres de whisky. Les chevilles peuvent vite enfler mais pas par faute de modestie ! Antoine a bien géré mais disons que c’était la version lente pour débutants…

Nous en avons profité pour poser toutes nos questions et en connaître davantage sur la vie de moine et la culture du Laos en général. Le tout ponctué par un festin à base de bambou. Je partagerai d’ailleurs bientôt la recette du Mok Paa, un poisson cuit à la vapeur dans une feuille de bananier mais vous pouvez le faire dans du papier cuisson.

Jenny façon Lao style
Jenny façon Lao style

En définitive, Luang Prabang est une halte que tout touriste devrait s’offrir. Et comme aucune activité ne requiert d’organisation, vous pouvez y aller serein et prendre votre temps. Pour ceux qui le veulent, la ville propose aussi des activités autour des éléphants et la visite de grottes. Next time pour nous !


mathieu-expert-laosPour un voyage personnalisé et authentique au Laos, prenez contact avec Mathieu, l’expert local de TraceDirecte. 

Faites une demande de devis gratuite pour échanger directement avec lui, via votre espace client ou en l’appelant au Laos avec un numéro gratuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :