4 jours à chiller à Santa Marta

4 jours à chiller à Santa Marta

Santa Marta n’était clairement pas dans nos plans surtout lorsque nous avons su que le parc Tayrona était fermé pendant un mois. Notre plan de retranchement : Minca, petit village paisible à 20km de Santa Marta. Sauf que une fois arrivés à la station de bus de Santa Marta depuis la Guajira, nous avons découvert qu’il fallait prendre un taxi jusqu’au marché pour prendre ensuite un bus jusque Minca. Rho la flemme ! Et si on allait chiller à Santa Marta avant d’aller au Pérou ? Ce sera tout aussi bien. Et nous avons bien fait…

A la découverte de Santa Marta

Santa Marta, c’est la plage, quelques bâtiments coloniaux, mais c’est surtout le point d’entrée pour faire le trek de la Cité perdue, visiter le parc Tayrona, randonner dans la Sierra Nevada, se promener à Taganga, etc. Bref tout plein d’activités que nous ne ferons pas pour diverses raisons (fermeture, fatigue, budget…) Cela dit, nous avons apprécié la ville de Santa Marta et en avons profité pour faire quelques activités plutôt relax.

Graf' à Santa Marta
Graf’ à Santa Marta

Visite du vieux centre de Santa Marta

Nous avons suivi une boucle présentée dans le Guide Michelin et qui nous a fait parcourir anciennes douanes, églises, maisons coloniales, places publiques, etc. Cela nous a rappelé Carthagène des Indes en beaucoup plus petit.

Vieux centre de Santa Marta
Vieux centre de Santa Marta

Au passage, nous avons pu traverser les rues bondées de vendeurs ambulants et sédentaires où se mêlent spécialités culinaires locales, produits de beauté, souvenirs, etc.

Session plongée sous-marine à Santa Marta

Vie sous la mer à Santa Marta
Vie sous la mer à Santa Marta

Santa Marta compte 3 agences de plongée sous-marine. Quand j’ai vu cela, j’ai tout de suite motivé Antoine vu que l’occasion ne s’était pas présentée en Asie. Nous sommes allés à la rencontre de l’agence Caribbean Pro Dive Center et avons été conquis. J’avais les chocottes mais comme on dit, il faut savoir sortir de sa zone de confort… Eh oui, je fais partie de ces personnes qui n’aime pas vraiment l’eau, qui ne sait pas respirer par la bouche, ni nager sous l’eau sans se pincer le nez… Bref… Ca promettait ! Mais Antoine – qui en avait déjà fait – et notre instructrice Lisa, m’ont beaucoup soutenue et tout s’est passé comme sur des roulettes !

Comme un poisson dans l'eau à Santa Marta
Comme un poisson dans l’eau !

Nous avons plongé à deux reprises, dont une fois jusqu’à 12 mètres de profondeur. Nous avons adoré voguer dans cet autre monde peuplé de poissons et de coraux, c’était beau !

Santa Marta
On n’est pas à 20.000 lieues sous les mers, mais presque !

Faire farniente au Rodadero

Rodadero se situe à 5km de Santa Marta est un spot prisé par les vacanciers colombiens. Nous voulions comme eux profiter de la mer et d’un bon restaurant de fruits de mer. Mais comme souvent, tout ne s’est pas passé comme prévu. Le vent avait décidé de nous gâcher la fête. De décembre à février, une brise assez puissante ‘rafraîchit’ la côte caribéenne. Et quand nous avons essayé de poser notre serviette sur le sable, nous avons vite compris que nous allions nous faire fouetter et mangé du sable toute l’après-midi.

Plage de Rodadero
Plage de Rodadero

Quand le moment est venu de nettoyer tout ça dans l’eau, et bien… Impossible ! L’eau était bien trop froide pour moi, et Antoine avait oublié son caleçon de bain. La loose… Au final, nous nous sommes réfugiés sous les tentes et avons loué des chaises où on a pu bouquiner tout l’après-midi. C’était beaucoup mieux ! Et tant pis pour le resto, on avait surtout besoin d’une bonne douche.

Visite de la Quinta de San Pedro Alejandrino : la maison où s’est éteint Simon Bolivar

Portrait de Simon Bolivar
Portrait de Simon Bolivar

Depuis notre arrivée en Colombie, il nous tardait d’en connaître davantage sur le Libérateur de l’Amérique du Sud (Colombie, Pérou, Vénézuela et Equateur), j’ai nommé monsieur Simon Bolivar. Et un peu de culture pour finir notre trip en Colombie était bienvenue. Malheureusement, nous n’avons pas pu prendre de guide (pas assez de monnaie sur nous) et à part nous promener dans ce joli complexe, nous n’avons pas vraiment appris grand chose… La chaleur n’aidait pas non plus.

Hacienda de Simon Bolivar
Hacienda de Simon Bolivar

Le site est tout de même très agréable avec son jardin botanique un peu défraîchi, son musée d’art moderne, la hacienda (maison) où venait Simon Bolivar, les cuisines, le garage, son bureau, une distillerie, etc. Un monument gigantesque est aussi dédié au Libérateur. Le petit plus sur le site est que l’on rencontre beaucoup d’iguanes.

Conseils pratiques pour profiter de Santa Marta

  • Pour vous déplacer à Taganga, à Rodadero, à la Quinca de San Pedro Alejandro ou encore à l’aéroport, prenez les bus colectivos bleus sur la carrera 1 de Santa Marta pour COP$1.600 (0,45 €) par trajet.
  • La plongée sous-marine est vraiment donnée ici, donc profitez-en. Pour un ‘Fun Dive’ débutant, nous avons chacun payé COP$180.000 (51 €).
  • Si vous êtes frileux comme moi, n’hésitez pas à demander de porter 2 combis. Antoine a quelque peu souffert du froid avec son unique combinaison.
  • Prévoyez de la monnaie pour un guide à la Quinta de San Pedro Alejandrino. L’entrée hors guide coûte COP$ 21.000 (6 €) par personne.

C’est ici que s’achève notre périple le long de la côte caribéenne colombienne. Dernière escale en Colombie : Bogota de nouveau avant de retrouver la famille d’Antoine au Pérou !


COLOMBIEPour un voyage personnalisé et authentique en Colombie, prenez contact avec Charlotte, l’experte locale de TraceDirecte

Faites une demande de devis gratuite pour échanger directement avec elle, via votre espace client ou en l’appelant en Colombie avec un numéro gratuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :