Visiter Hua Shan en une journée depuis Xi’an

Visiter Hua Shan en une journée depuis Xi’an

Mont Huashan
Huashan

Hua Shan ou le Mont Hua est l’une des cinq montagnes sacrées de la Chine. Si vous avez l’occasion de visiter Xi’an et l’Armée de terre cuite, songez à pousser un peu plus loin jusqu’à Hua Shan, située à 120km de Xi’an. Cette montagne d’une beauté époustouflante se compose en réalité de cinq sommets représentant les quatre points cardinaux plus le centre, et chaque sommet abrite un temple. Les parcourir constitue un trek inoubliable aussi bien pour vos yeux que pour vos jambes ! S’y rendre depuis Xi’an est déjà un périple, c’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils pour visiter le site en une journée.

Hua Shan, petit point d’histoire

Le Mont Hua est la Montagne sacrée de l’Ouest pour les chinois. Il se compose de plusieurs sommets qui culminent à près de 2.200 mètres ! Le premier temple du Mont Hua a été construit 200 ans avant JC au pied du sommet Ouest. Aujourd’hui, chaque sommet a un nom bien spécifique :

  • Pic du Nord : pic de la Terrasse aux nuages – 1613 mètres
  • Pic de l’Est : pic du Soleil – 2100 mètres
  • Pic du Centre : pic de la Jeune fille de jade – 2042 mètres
  • Pic de l’Ouest : pic du Lotus – 2038 mètres
  • Pic du Sud : pic Luoyan – 2154 mètres.

Le Mont Hua a une grande signification religieuse puisqu’il abrite des temples taoïstes. Deux personnages emblématiques du mouvement Taoïste, Kou Qianzhi (365-448) et Chen Tuan (920-989), ont vécu en ermite sur le pic Ouest. Aujourd’hui, c’est l’Association taoïste de Chine qui gère le Mont Hua.

Sommet Ouest de Huashan
Sommet Ouest de Huashan

Se rendre à Hua Shan depuis Xi’an

Depuis la ville de Xi’an, nous vous conseillons de prendre le train rapide (bullet train) à la gare nord de Xi’an (Xi’an North Railway Station) jusqu’à Huashan. Le matin, les trains sont très fréquents et vous pouvez acheter votre billet le matin même (¥52). Les trains mettent 35 minutes pour arriver à Hua Shan.

Arrivé à Hua Shan, ignorez les taxis et dirigez-vous légèrement sur la droite une fois sorti de la gare pour prendre la navette gratuite verte et jaune qui vous amènera à l’entre du site du Mont Hua. Suivez les gens, ils vous guideront.

Une fois sur le site, dirigez-vous vers la billetterie et achetez votre ticket d’entrée (¥150), un ticket pour le funiculaire Ouest (¥140) et un ticket de bus pour vous rendre au départ du funiculaire (¥40). Pour notre part, nous avons effectué le trek depuis le pic Ouest vers le pic Nord pour avoir plus à descendre qu’à monter. C’est le parcours recommandé.

Prenez le funiculaire Ouest, tout est très bien indiqué, et prenez-en plein la vue ! Cette traversée au milieu des montagnes d’une dizaine de minutes est des plus spectaculaires.

Funiculaire du pic de l'Ouest à Hua Han
Funiculaire du pic de l’Ouest à Hua Shan

Visiter la montagne sacrée

Quand vous êtes arrivé au pic Ouest, vous pouvez enfin commencer à explorer les cinq pics en gardant en tête que le dernier pic sera celui du Nord pour rentrer. Des cartes sur panneaux d’affichage et des flèches sont présentes un peu partout sur le site.

De notre côté, nous avons d’abord gravi le sommet Ouest, puis le pic de l’Est, le sommet Sud et enfin le pic du Nord, le tout en 6 heures de marche. Nous n’avons pas eu le courage de nous rendre sur le pic central. Les genoux et mollets commençaient à sérieusement faiblir en fin de journée. Chaque montagne est pentue et vous devrez grimper encore et toujours d’innombrables escaliers, avec des marches parfois très hautes. Mais la récompense en est d’autant plus belle !

Amoureux au sommet du pic Nord
Amoureux au sommet du pic Nord

Au total, nous avons arpenté le site pendant 6 heures et pris plus de 5.000 escaliers. Au retour, après une bonne demi-heure de queue, nous avons pris le funiculaire du pic du Nord (¥80). Des bus attendaient pour nous ramener à l’entrée du site (¥20). Une fois arrivé sur le site, vous pouvez reprendre la navette gratuite puis le train pour Xi’an ou monter dans l’un des bus verts qui vous emmènera directement à Xi’an en deux heures.

Bien préparer sa journée à Hua Shan

Les sommets du Mont Hua culminent à plus de 2.000 mètres, vous serez donc souvent au dessus des nuages et en plein soleil. Malgré tout, il fait frais en altitude donc prévoyez une parka ou une petite doudoune. Comme au ski, emportez crème solaire et lunettes de soleil.

Des bonnes chaussures de marche sont essentielles bien que les chemins soient goudronnés. Assurez-vous aussi d’être en bonne condition physique si vous voulez visiter un maximum de monts. Les escaliers et ascensions sont très fatiguants.

Question restauration, vous trouverez des petits restaurants et snacks à tous les sommets et en chemin, les prix sont par contre multipliés par trois. Nous vous recommandons de prévoir un pique-nique, c’est bien plus sympathique.

Frissonner pendant la randonnée

Pavillion des Echecs
Pavillion des Echecs

Hua Shan est réputée être l’une des randonnées les plus dangereuses de Chine ! En toute honnêteté, cela n’est pas si dangereux. Nous avons vu des visiteurs en condition physique qui laisse à désirer s’y aventurer. Deux axes (que nous n’avons pas empruntés) nécessitent d’être harnaché mais ce sont plus les conditions de sécurité et le comportement des visiteurs qui sont à revoir.

Pour ceux qui souhaitent tenter ces axes à frissons, vous pouvez vous rendre au Pavillon des Échecs – un empereur de Chine aurait été aperçu en train de jouer aux échecs sur ce petit sommet à proximité du pic Est. Vous devrez emprunter un chemin à flanc de montagne en étant harnaché. La traversée coûte ¥30 et nécessite d’avoir des gants. Des marchands en vendent près des funiculaires. Une autre traversée au niveau du sommet Sud est réputée dangereuse car vous faites de la via ferrata sur des planches en bois. Nous avons fait l’impasse sur les deux car nous n’avions pas assez de monnaie sur nous.

Voilà comment profiter d’une journée complète au Mont Hua. Ce site est assez méconnu à l’extérieur de la Chine mais vaut réellement le détour. En espérant vous avoir convaincu !

Si vous voulez savoir ce qu’il y a d’autres à faire à Xi’an et ses alentours, c’est par ici que ça se passe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :