Une semaine à Cape Town… Et ce n’était pas suffisant !

Une semaine à Cape Town… Et ce n’était pas suffisant !

Après une première expérience mitigée à Johannesbourg, Antoine et moi nous dirigeons vers Cape Town (Le Cap en français). Nichée entre la montagne Table (Table mountain pour les bilingues) et la mer, on ne peut que s’émerveiller dès que nos yeux se posent sur la ville. Savez-vous d’ailleurs ce qui donne à Cape Town autant de cachet ? La proximité entre la montagne et les deux océans, indien et pacifique. Cape Town est en effet la seule ville au monde à posséder des montagnes atteignant plus de 1.000 mètres situées aussi près de la mer. Sympa non ? Plus concrètement, qu’est-ce qu’on fait à Cape Town ? Entre terre et mer, on vous garantit que les activités ne manquent pas. Malgré un temps très capricieux, nous avons pas mal profité de la ville et de sa région. Voici le top 10 des activités à faire à Cape Town ainsi que nos bons tuyaux.

Peinture murale de Mandela dans le centre-ville de Cape Town
Peinture murale de Mandela dans le centre-ville de Cape Town

1. Table Mountain : à pied ou en funiculaire, y’en a pour tous les goûts

Table Mountain est une étape incontournable à Cape Town. Qu’on arrive après de longues heures de montée ou par funiculaire, la ballade est toujours une expérience et un spectacle inoubliable. Table Mountain est connue pour son sommet plat mais aussi pour cet énorme nuage qui y squatte souvent. Mais lorsque la cime aplanie de la montagne est dégagée, le cadre est incroyable aussi bien vu d’en haut que d’en bas.

Vue depuis le bas de la station du funiculaire à Table Mountain, Cape Town
Vue depuis le bas de la station du funiculaire à Table Mountain
Vue depuis le haut de Table Mountain à Cape Twon
Vue depuis le haut de Table Mountain

Posséder une aussi belle montagne et un parc national à proximité d’une grande ville est une chance pour les locaux. Surtout pour les randonneurs. Nous aurions aimé gravir la Table Mountain depuis les jardins botaniques de Kirstenbosch ou encore via le Platteklip Gorge (2-3 heures), la Skeleton Gorge (3-4 heures), le Nursery Ravine ou le Constantia Nek.

Malheureusement pour nous, le temps était bien trop pluvieux et nous avons dû prendre le funiculaire. Mais heureusement, une fois arrivés au sommet, nous avons pu faire un bref tour guidé gratuit que l’on recommande et nous promener pendant 2 bonnes heures à la recherche d’une éclaircie. Comptez R293 (19 €) pour le billet du funiculaire A/R et R151 (10 €) pour un trajet simple.

Funiculaire pour atteindre le sommet de Table Mountain à Cape Town
Funiculaire pour atteindre le sommet de Table Mountain

2. Le Cap de Bonne Espérance et Cape Point

Nous avons eu une seule véritable belle journée à Cape Town et nous l’avons dédiée au second must-do de Cape Town : le Cap de Bonne Espérance. En creusant un peu, nous nous sommes rendus compte qu’il y avait un autre cap non loin de celui de Bonne Espérance : Cape Point. La route depuis la ville de Cape Town jusqu’aux deux caps (de Bonne Espérance et Cape Point) est sensationnelle ! En commençant par la plage de Muizenberg avec ses cabanons colorés, puis en poursuivant sur Kalk Bay, Simon’s Town et Boulder’s beach – la plage aux pingouins, la journée a tenu toutes ses promesses. On vous détaille tout dans notre article sur le Cap de Bonne Espérance.

L’entrée pour Boulders Beach est de R76 (5,80 €) et celle pour le Cape de Bonne Espérance est de R147 (9,50 €).

Cap de Bonne Espérance près de Cape Town
Cap de Bonne Espérance, Cape Point et pingouin sur Boulders beach

3. Chapman Peak Drive : ou comment longer la côte et en prendre plein les yeux

Pour une balade en voiture avec des points de vue que vous ne serez pas prêts d’oublier, ne manquez pas de faire le Chapman Peak Drive dans l’après-midi. Longue de 9 km, cette route vous fait passer par deux jolies villes en bord de mer. La première, Hout Bay, entourée par de somptueuses montagnes est réputée pour son marché le week-end. La seconde est Noordhoek qui est en réalité un village. C’est d’ailleurs le seul village rural en bord de mer à Cape Town. Finissez votre journée par un coucher du soleil à l’hôtel/bar Leopard avec sa vue bien sympathique depuis la terrasse sur les 12 Apôtres et la mer ! Le kiffe… Surtout quand comme nous vous étiez accompagnés par deux locaux qui nous ont fait découvrir cette belle balade.

Arrêt devant Muizenberg Beach
Arrêt devant Muizenberg Beach lors du Chapman’s Drive
Vue le long de Chapman's Drive près de Cape Town
Vue le long de Chapman’s Drive près de Cape Town

Une rencontre fortuite à Cape Town

Nous avons eu la chance de passer deux moments superbes avec des amis de ma soeur qui vivent depuis plus de 10 ans à Cape Town : Mabel Sithole (chanteuse zimbabwéenne à découvrir absolument ! et Joerg son ami Allemand très sympathique). Ils nous ont non seulement fait découvrir la Chapman’s Drive mais ils nous ont aussi emmenés dans le plus vieux cinéma de la ville pendant le Festival du Court Métrage. Deux superbes moments en très bonne compagnie !

Mabel et Joerg avec qui nous avons pu visiter Cape Town comme des locaux
Mabel et Joerg avec qui nous avons pu visiter Cape Town comme des locaux

4. Flâner dans le centre ville du Cap

Cape Town a de quoi en étonner plus d’un. Les quartiers de la ville offrent tous des expériences différentes. Allez dans le centre le long de Long Street, et vous aurez l’impression d’être dans une réplique de Melbourne. Promenez-vous dans Boo-Kap, le quartier musulman aux maisons colorées, pour une toute autre ambiance. Ou encore, plongez dans l’histoire de la ville avec le Château de Bonne Espérance. Enfin, pour un apéro branché, ne manquez pas Bree Street. Vous l’aurez compris, se perdre dans la ville a été une belle expérience qu’on ne peut que recommander. Vous pouvez également agrémenter cette journée découverte par la visite des nombreux musées de la ville…

Long Street à Cape Town
Long Street à Cape Town
Quartier coloré de Boo Kap dans le centre-ville de Cape Town
Quartier coloré de Boo Kap

5. Les musées incontournables de Cape Town : District 6 et Slave Lodge

S’il y a bien deux musées à ne pas manquer au Cap pour se plonger dans l’histoire de la ville, c’est bien le District 6 Museum et le Slave Lodge. Le District 6 Museum retrace l’éviction de la population noire, colorée et asiatique du District 6 de Cape Town pour le réserver uniquement aux blancs. Cette décision, votée en 1966 sous le régime de l’apartheid, a contraint tous les « non-bancs » à migrer de force vers le le sud-ouest de la ville, aussi appelée Cape Flats. L’entrée est de R40 (2,60 €).

Musée District 6 à Cape Town
Musée District 6 à Cape Town

Quand au Slave Lodge, l’enceinte du bâtiment était le point d’arrivée des esclaves avant qu’ils ne soient vendus aux enchères ou qu’ils ne transitent vers d’autres contrées. Le musée revient sur les conditions de transport des esclaves jusqu’au Slave Lodge, l’organisation de cette ville dans la ville, etc. Les expositions temporaires sont aussi très poignantes. En sortant du Slave Lodge, nous avons traversé les Company’s Gardens, très agréables, et sommes passés devant le gigantesque parlement. L’entrée du musée coûte R30 (2 €).

Exposition temporaire au Slave Lodge sur les femmes qui ont subi des maltraitances
Exposition temporaire au Slave Lodge sur les femmes ayant subi des maltraitances

6. Robben Island : sur les traces de Madiba

Quand on pense à l’Afrique du Sud, la première image qui nous vient en tête est souvent celle de Nelson Mandela. Robben Island constitue donc un passage obligé pour les férus d’histoire et admirateurs (ou non d’ailleurs) de Mandela. Ce dernier y aura passé 18 ans au total ! Nous n’avons aucunement dérogé à la règle mais force est de constater que la visite de Robben Island est quelque peu décevante. D’abord, il y avait le mauvais temps… Et ensuite, le concept de la visite, qui est très inflexible. Tout est paramétré, du ferry aux visites guidées sur place, en bus puis à pieds. La partie la plus intéressante selon nous est celle où le quotidien des prisonniers nous est raconté par un ex-détenu. La visite se termine par la visite de la cellule de Mandela avant  retour illico au ferry.

Robben Island près de Cape Town
Robben Island

Vous l’aurez compris, sur Robben Island, vous n’avez aucune liberté de mouvement. Essaient-ils ainsi de nous faire ressentir ce que les détenus vivaient au quotidien ? Allez savoir mais cette frustration accompagnée d’un temps humide n’a pas rendu l’expérience inoubliable quoique très intéressante ! L’entrée incluant le ferry coûte R360 (23 €). Pensez à réserver en avance sur ce site. Attention, les ferries sont souvent annulés pour cause de mauvais temps donc anticipez bien en vérifiant la page d’accueil du site ou leur site Twitter.

7. Le V&A Waterfront et l’Aquarium de Cape Town

Pour une toute autre ambiance à Cape Town, cap sur le Waterfront ! Après Robben Island, c’est souvent ici que la journée se poursuit. Ce quartier tout récent – il a été construit pour la Coupe du Monde de 2010 – est un lieu agréable pour flâner, déjeuner et faire du shopping.

Grande Roue au V&A Waterfront à Cape Town
Grande Roue au V&A Waterfront

Temps pourri oblige, nous avons décidons de tester le ‘Two Oceans Aquarium’. Nous ne sommes pas des grands fans de zoos et d’aquariums mais sans cela, il serait impossible de voir de nos propres yeux des spécimens difficiles à croiser dans d’autres circonstances… Et puis ça nous a occupé entre 2 averses ! De plus, les explications sont tout de mêmes les bienvenues. Au final, nous avons adoré notre escapade à l’Aquarium où nous sommes un peu retournés en enfance. Nous en sommes ressortis encore un peu plus passionnés par le monde sous-marin. L’entrée est de R175 (11,25 €).

Aquarium de Cape Town
Quand je vous dis qu’on est retourné en enfance…

8. La région des vins

En plus d’avoir la mer, où deux océans se rencontrent, la montagne, un parc national et on en passe, Le Cap se trouve à quelques minutes de superbes régions viticoles. Entre Groot Constantia, Stellenbosch, Franschhoek ou encore Paarl, on n’a que l’embarras du choix. Pour notre part, nous avons choisi Stellenbosch à 45 minutes de Cape Town. La ville est superbe et vous trouverez de quoi vous occuper entre les marchés, vignobles, restaurants, etc.

Vignoble Delaire à Stellenbosch près de Cape Town
Vignoble Delaire à Stellenbosch

La pluie s’étant (encore) invitée la fête, nous sommes uniquement allés au vignoble Delaire. On ne vous mentira pas, c’était un peu classe pour les backpackers que nous sommes…On comprend tout de suite lorsqu’on découvre les lieux, mélangeant art contemporain et boutiques de luxe, qu’on fait tâche dans le décor… Surtout qu’en ce samedi pluvieux, seule la classe huppée avait décidé de se rendre à Delaire. Toujours est-il que pour R65 (4,20 €), nous avons pu déguster chacun 3 vins d’assez bonne qualité.

9. Gravir Lion’s Head pour le lever ou coucher du soleil

Encore une autre randonnée que nous aurons manqué – la faute au mauvais temps. Tous les soirs, nous espérions pouvoir monter la colline du Lion’s Head pour profiter du magnifique coucher de soleil qu’offre ce point de vue, autour d’une bonne bouteille de vin ou quelques bières. Et tous les soirs, nous avons du nous résigner à rester en ville… et boire sans la moindre vue. Lol ! La vue sur la ville est censée être époustouflante depuis le sommet de la colline. La montée requiert moins de 1h30 et n’est pas compliquée. Assurez-vous néanmoins de ne pas repartir dans le noir total et d’éviter les jour de pluie car le sol est très glissant.

Apéro au Leopard Bar restaurant près de Cape Town
A défaut d’avoir gravi Lion’s Head, nous avons pris l’apéro au Leopard Bar restaurant qui donne vue dessus

10. Les autres activités à Cape Town

Evidemment, en 7 jours dont 4 avec du mauvais temps, nous n’avons pas pu profiter de tout ce que Cape Town a à offrir. Voici quelques idées pour les plus chanceux qui bénéficieront d’un beau temps. Pour les férus d’eau, la plage de Muizenberg est parfaite si vous voulez vous essayer au surf. Les vagues sont petites et très longues. Attention cependant aux requins… 😉 Les plages de Camps Bay et West Coast sont elles réputées pour leur cadre paradisiaque, façon ‘carte postale’. Une autre activité que nous aurions aimé faire si la saison s’y prêtait aurait était de partir à la recherche des baleines ou du grand requin blanc.

Quant à Kloof Street dans le quartier de Gardens, vous aurez le choix entre bars cools et restaurants de qualité. Enfin, les jardins botaniques Kirstenbosch valent le détour si vous aimez vous perdre dans la nature.

Plage de Muizenberg réputée pour ses cabanes colorées mais aussi pour son parfait spot de surf (si on oublie les requins...) - Cape Town
Plage de Muizenberg réputée pour ses cabanes colorées mais aussi pour son parfait spot de surf (si on oublie les requins…)

Conseils pratiques pour organiser votre séjour à Cape Town

  • Dès votre arrivée à Cape Town, procurez-vous le guide Cape Town gratuit disponible à l’aéroport et à l’Office de Tourisme. Le guide est très complet et vous permet d’orgniser plus concrètement votre séjour.
  • Louez une voiture si vous voulez sortir de la ville ! Nous recommandons l’agence First Car Rental qui est très correcte.
  • Uber est très économique mais il n’est pas toujours simple de trouver un réseau wifi.
  • Evitez de vous promener à la tombée de la nuit dans le centre-ville. Gardens est plus safe le soir.
  • Pour les différentes randonnées, évitez les jours de pluie car les sols sont très glissants. Prévoyez pour les ascensions des vêtements chauds car les sommets, surtout Table Mountain, sont très venteux, crème solaire, eau et couvre-chef en été.
  • Si votre budget est restreint, privilégiez de cuisiner plutôt que de manger au restaurant. Les tarifs de ces derniers sont assez proches de la France. Faire ses propres courses est beaucoup plus avantageux.

Où séjourner à Cape Town

Etant donné que nous avons prolongé notre séjour à Cape Town, nous avons séjourné dans deux Airbnb différents. Selon nous, il est préférable de rester à Long Street ou à Gardens qui sont des quartiers touristiques et à proximité des attractions de la ville.

Vue depuis le Chapman's Drive, Cape Town
Vue depuis le Chapman’s Drive

Airbnb chez Harald dans le quartier Gardens

Harald n’était pas là cette semaine mais sa colocataire était très sympathique. L’appartement est agréable et d’un bon rapport qualité-prix (16 € la nuit pour 2 personnes). Cependant, il y faisait très froid malgré le chauffage d’appoint dans la chambre. Ici, pas de machine à laver ni de place de parking.

Airbnb chez Sarah dans le quartier Gardens

Une fois de plus, Sarah n’était pas là, nous avions donc l’appartement pour nous tout seul. L’appartement est plus agréable que celui de Harald car il dispose d’un grand salon, d’une machine à laver et d’une cuisine bien équipée. Le supermarché est à 30 secondes à pied de l’appartement, ce qui n’est pas négligeable, et une place de parking sécurisée vous est réservée. Comptez 20 € la nuit pour deux personnes.

Budget pour notre séjour à Cape Town

On ne va pas se mentir. Cape Town n’est pas une destination bon marché. Il est facile de réduire les coûts en utilisant Uber, en louant une voiture et en cuisinant mais le plus onéreux reste les activités touristiques. Pour une semaine à Cape Town, nous avons dépensé sur place 590 euros pour deux personnes.

  • Hébergement : R2772 (178 €)
  • Transport : R1265 (81 €). Ceci inclue nos trajets en ville en Uber, la location de voiture pendant deux jours et l’essence.
  • Nourriture : R2674 (172 €). Ce chiffre comprend quatre sorties au restaurant et deux soirées bien arrosées.
  • Activités touristiques : R2468 (159 €)

Direction à présent Santa Lucia où la partie réserves naturelles et parcs commence… Que du bonheur en perspective !

Couche de soleil depuis le Leopard Bar près de Cape Town
Couche de soleil depuis le Leopard Bar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :