4 jours à Rio de Janeiro, 4 ambiances différentes 

4 jours à Rio de Janeiro, 4 ambiances différentes 

S’il y a bien un mot qui décrit parfaitement à la ville de Rio de Janeiro, c’est DI-VER-SI-TÉ. Aussi bien dans ses quartiers qu’au sein de sa population locale ! Voir autant de métissage et pouvoir se fondre dans la masse sont des plus agréables. Avec notre amie Bérangère, tout droit débarquée de Paris, nous sommes partis à la découverte des principales attractions de la ville. Pendant notre séjour, nous avons eu le sentiment de visiter 4 villes différentes tant les quartiers se distinguent les uns des autres… Suivez-nous chez les Cariocas, on vous présente notre séjour !

Panorama sur Rio de Janeiro
Panorama sur Rio de Janeiro

Jour 1 à Rio de Janeiro : Les quartiers de Lapa et de Santa Teresa

Aqueduc Carioca à Rio de Janeiro
Aqueduc Carioca à Rio de Janeiro

Lapa et les escaliers de Selaron

Nous avons débuté notre périple en nous rendant à Lapa sous les fameuses arches de l’Aqueduc Carioca. Le quartier est connu pour ses soirées samba mais aussi pour les escaliers de Selaron qui mènent à Santa Teresa. L’artiste et céramiste Jorge Selaron avait fait de ces escaliers en bas de chez lui, l’œuvre de sa vie. Son objectif : décorer de faïences les marches des escaliers aux couleurs du Brésil. Au final, il utilisera tout type de couleurs selon les céramiques reçues de plus de 60 pays. Et inutile de préciser qu’avec le cilp Beautiful de Snoop Dogg et Pharell Williams, les escaliers sont devenus ultra populaires !

Extrait du clip Beautiful
Extrait du clip Beautiful

Le quartier hype de Santa Teresa

Nous remontons les 215 marches recouvertes de céramiques jusqu’à Santa Teresa, un quartier calme et doté d’un charme fou. Parmi les attractions, le Parque de las Ruinas : celui-ci offre un super point de vue sur Rio et surtout un décor idyllique pour un shooting photo par exemple… Sauf que nous n’avions pas pris d’appareil photos !!

Vue depuis le Parque de las Ruinas
Vue depuis le Parque de las Ruinas

C’est aussi dans ce quartier que l’on peut prendre le bonde : le vieux tramway jaune de Rio de Janeiro. Enfin, les boutiques de créateurs, cafés et restaurants nous ont enchantés et la carte bleue a laissé filer quelques réals, surtout dans les boutiques Favela Hype et Reexistir.

Dans le Bonde à Rio de Janeiro
Dans le Bonde à Rio

Bilan de la journée : nous sommes rentrés hyper frustrés ! Tout ce que nous avons vu était magnifique mais par précaution, nous n’avions pris ni appareil photos, ni téléphone. Juste une GoPro qui nous a lâchés trop vite. Mais nous reviendrons !!

Jour 2 : le Christ rédempteur sur le Corcovado, le quartier d’Urca et le pain de sucre

Lever matinal pour éviter la foule aux pieds du Christ Rédempteur. Au final, nous ne monterons pas avant 11h30. Question d’organisation…

Christ Rédempteur à Rio de Janeiro
Christ Rédempteur à Rio de Janeiro

Le Christ Rédempteur, l’emblème de Rio de Janeiro

Nous avons commencé par le Christ Rédempteur qui culmine au sommet du mont Corcovado qui signifie ‘bossu’ en portugais. Pour nous y rendre, nous avons pris le train à crémaillère à travers le Parc National de Tijuca. L’immense statue de 38 mètres visible depuis les quatre coins de Rio de Janeiro veille sur la ville, et la voir de si près était réellement impressionnant. Quant à la vue à 360° C sur Rio, elle est juste splendide ! On y voit entre autres, le pain de sucre, le jardin botanique, le stade Maracana et la plage d’Ipanema…

Saviez-vous que ce sont le Français Paul Landowski et le Roumain Gheorghe Leonida qui ont sculpté la statue ? Après la Statue de la Liberté, on peut dire que les artistes français savent produire des chefs d’oeuvre !

Déjeuner et balade dans Urca

La gérante de la boutique Favela Hype avait eu la gentillesse de nous partager ses bons plans pour visiter Rio de Janeiro. Elle nous avait conseillé d’aller goûter des spécialités de la mer à Urca et de profiter de sa plage déserte. C’est ce que nous avons fait et nous ne l’avons pas regretté. Les crevettes à la sauce coco et le bacalao dégustés le long de la baie étaient un vrai délice !

Baie de Rio de Janeiro depuis Urca
Baie de Rio de Janeiro depuis Urca

Nous avons ensuite arpenté les petites rues du quartier paisible d’Urca. Nous y avons découvert le théâtre qui a accueilli Joséphine Baker ou encore Henri Salvador et la maison dans laquelle a résidé Carmen Miranda. Voici un portrait de de cette dernière qui vous rafraîchira peut-être la mémoire…

Carmen Miranda
Carmen Miranda, chanteuse, danseuse et comédienne très populaire dans les années 40
Maison de Carmen Miranda
Maison de Carmen Miranda

Session plage et coucher du soleil au pain de sucre

Avant de nous rendre sur le pain de sucre, nous avons profité de la Praia Vermelha (plage vermeille). Le cadre verdoyant, le sable similaire à du sucre de canne et l’eau couleur émeraude nous ont bien emballés ! Tellement emballés que Bérangère n’a pas pu s’empêcher d’aller piquer une tête.

Praia Vermilha devant le pain de sucre
Praia Vermilha devant le pain de sucre
Praia Vermelha
Pendant ce temps là sur la plage…

Nous avons ensuite pris les téléphériques pour rejoindre le pain de sucre, cet énorme rocher qui offre un nouveau point de vue sur Rio. Le coucher du soleil, puis Rio by night étaient sublimes !

Vue depuis le pain de sucre
Vue depuis le pain de sucre
Vue sur le port depuis le pain de sucre à Rio de Janeiro
Vue sur le port depuis le pain de sucre

Jour 3 : Parque Lage, le Lac Rodrigo de Freitas, les plages de Leblon et Ipanema

Cette chaude journée était assez relaxante bien que nous ayons beaucoup crapahuté. Mais chaque minute nous émerveillait…

Le Parque Lage, un parc féerique

Le clip Beautiful, nous a une nouvelle fois amenés sur un site exceptionnel : le Parque Lage. On ne comprend pas que le Lonely Planet de 2015 parle si peu de ce lieu magique. Non seulement, on est accueilli par des dizaines de singes aux dessus de notre tête, mais en plus on voit le Christ Rédempteur en arrière plan.

Bérangère et moi au Parque Lage
Bérangère et moi au Parque Lage
Singe repéré au Parque Lage
Singe repéré au Parque Lage

Quant au palais, il est de toute beauté et mérite à lui seul la visite du parc.

Parque Lage, magnifique non ?
Parque Lage, stylé non ? … avec le Christ rédempteur en toile de fond
L'ancien palace au Parque Lage
Les chicas depuis l’intérieur du palais

La Lagoa Rodrigo de Freitas

A quelques pas du Parque Lage se trouve un lac d’eau salée appelé Lagoa Rodrigo de Freitas. L’endroit est parfait pour faire du vélo, du roller, de la rosalie ou juste une balade à pieds. Nous avons parcouru plus de 2 km autour de ce lac avant de rejoindre les plages de Leblon puis Ipanema.

Lagoa Rodrigo de Freitas à Rio de Janeiro
Lagoa Rodrigo de Freitas

Après-midi plage à Ipanema et coucher de soleil entre Ipanema et Copacabana

La voilà enfin la vraie session plage ! Nous nous sommes posés au poste 9 qui rassemble d’un côté les Cariocas bronzés et musclés, et de l’autre la communauté gay. Sur nos chaises de plage et protégés d’un parasol, nous l’avons joué à la locale en dégustant des épis de maïs, des empanadas (beignets fourrés), des noix de coco fraîches et des glaces à l’Açaí, ce fruit d’Amazonie à ne manquer sous aucun prétexte !

Vivre comme une Carioca ! Il ne manque plus que le bikini-string !
Vivre comme une Carioca ! Il ne manque plus que le bikini-string !

Bérangère et Antoine se jetteront sans problème à l’eau histoire de digérer tout cela. Quant à moi, les vagues me font bien trop peur et m’obligent à déclarer forfait.

Plage d'Ipanema et coucher de soleil près de Copacabana
Plage d’Ipanema et coucher de soleil près de Copacabana

Pour finir, nous marchons jusqu’à la Ponta do Arpoado, pointe entre les plages d’Ipanema et de Copacabana. C’est ici que se retrouvent les surfers pour prendre la vague et les touristes pour regarder le soleil se coucher au loin. Le lieu est à la fois animé et romantique. Et la vue…  imprenable ! On vous laisse admirer.

Coucher de soleil entre Ipanema et Copacabana 0 Rio de Janeiro
Coucher de soleil entre Ipanema et Copacabana

Jour 4 : Copacabana, Centro, Lapa et Santa Teresa de nouveau

Comme qui dirait, nous aimons faire du durer le plaisir. Nous séjournions à 3 minutes à plage de la plage de Copacabana mais avons attendu le dernier jour pour nous y rendre.

Promenade le long de Copacabana

Regarder les Cariocas jouer au footvolley, aux raquettes ou encore faire des exercices le dimanche matin sur le bord de la plage à Copacabana est une expérience à ne pas manquer ! On aurait presque envie de les rejoindre. Mais nous n’en avions pas encore fini avec Rio…

Visite de Centro, bien plus qu’un simple quartier d’affaires

Graffiti et les quais al Centro
Graffiti et les quais de Centro

Centro nous a bien bluffés ! Entre le port, les monuments coloniaux, les docks, les étals d’artisans et les graffitis de Kobra, le quartier est une vraie pépite. Nous y sommes allés un dimanche bien que le Lonely Planet le déconseille. Au final, nous avons apprécié nous promener avec les locaux et les touristes. Après un pique-nique, quelques emplettes et une belle balade, il est temps de boucler la boucle à Santa Teresa et Lapa.

Graffiti de Kobra dans El Centro
Graffiti de Kobra dans El Centro

Santa Teresa et Lapa, one more time

L’expérience est complètement différente de notre visite du mercredi. Le quartier est plein de vie ! Il semblerait que les locaux se soient tous donnés rendez-vous au Parque de las Ruinas. Concerts, artisans et cafés ont envahi l’espace. Nous avons même fait une très belle rencontre : Daniel, un Colombien bohème en voyage depuis 4 ans et qui a appris à Bérangère à jouer de son instrument, le handpan.

Daniel et son hand pan
Daniel et son handpan
Parque de las Ruinas
Parque de las Ruinas

Nous avons fini notre journée sur les marches de Selaron (photos oblige) puis chez Ernesto pour quelques caipirinhas avec Daniel, retrouvé là par hasard.

Portrait de Selaron sur les marches
Portrait de Selaron sur les marches
Concert live chez Ernesto
Concert live chez Ernesto

Conclusion sur notre séjour à Rio de Janeiro

Nous avons adoré la ville et nous verrions bien nous y installer 🙂 Vous remarquerez que nous avons boycotté la Floresta de Tijuca. Les informations pour visiter seul le Parc National sont très difficiles à trouver et nous ne souhaitions pas passer par une agence.

Si vous prévoyez d’aller dans la ville des Cariocas, lisez notre article sur nos conseils pour visiter Rio de Janeiro en toute sécurité.

Goodbye Rio!
Goodbye Rio!

NB : Cet article a été co-écrit par Bérangère 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :