4 jours mémorables dans le Sud Lipez et au Salar d’Uyuni depuis Tupiza

4 jours mémorables dans le Sud Lipez et au Salar d’Uyuni depuis Tupiza

Un des must-see en Bolivie est sans conteste le Salar d’Uyuni, le plus grand et le plus haut désert de sel du monde. Lorsque l’on visite le Salar d’Uyuni, on pousse généralement vers le Sud Lipez, une région magnifique faite de lagunes, de formations rocheuses et peuplée de lamas, flamants roses et vigognes. Nous, nous ne nous sommes pas contentés du Salar d’Uyuni et du Sud Lipez… Nous sommes allés jusqu’à Tupiza pour débuter un tour organisé jusqu’au Salar d’Uyuni. Et nous avons bien fait ! Si vous voulez en prendre plein les yeux pendant deux minutes, continuez à parcourir cet article. Mais si vous voulez réellement être émerveillé, envolez-vous sans tarder pour la Bolivie !

Ce paysage magnifique ? Notre lot quotidien pendant ces 4 jours dans le Sud Lipez et au Salar d'Uyuni
Ce paysage magnifique ? Notre lot quotidien pendant ces 4 jours dans le Sud Lipez et au Salar d’Uyuni

Notre expérience de Tupiza au Salar d’Uyuni en passant par le Sud Lipez

¡Que bueno! aura probablement était l’expression la plus utilisée au cours de ces quatre jours à découvrir cette région la Bolivie. Nous partons le vendredi à 6h du matin avec Fanol et Santusa, notre chauffeur et notre cuisinière, de l’agence Alexandro Tours. Se joignent à nous Julie et Romain, deux Rennais rencontrés la veille. C’est parti pour 4 jours d’émerveillement en famille – nous avons vite adopté nos nouveaux parents boliviens…

Notre nouvelle famille pour les 4 prochains jour au Salar d'Uyuni
Notre nouvelle famille pour les 4 prochains jour. De gauche à droite : Antoine, Jenny, Santusa, Julie, Romain et Fanol

Pas mal de kilomètres avalés mais pour le plus grand plaisir de nos yeux

Au total, nous aurons parcouru plus de 800 kilomètres en quatre jours. Chaque paysage qui s’offrait à nous nous faisait instantanément oublier les longues heures en voiture. Heureusement, nous étions en bonne compagnie avec Julie et Romain 🙂

Jour 1 : Les environs de Tupiza et du Sud Lipez

En quelques mots, nous avons parcouru 315 kms et nous sommes arrêtés pour voir des petites trouvailles telles que des formations rocheuses, une ferme de lamas, un village de ruines…

Quelques formations rocheuses au lever du jour, salar d'uyuni et sud lipez
Quelques formations rocheuses au lever du jour
Lama sur la route vers le Salar d'Uyuni
Hello toi !
Pause-déjeuner dans la Cuidad El Encanto (salar d'uyuni)
Pause-déjeuner dans la Cuidad El Encanto
Quelques vigognes sur la route. Ces dernières sont protégées et vivent à l'état sauvage. Salar d'Uyuni
Des vigognes sur la route. Ces dernières sont protégées et vivent à l’état sauvage.

Le temps se gâte l’après-midi et nous sommes accueillis par la neige aux Ruines de San Antonio de Lipez.

Ruines de San Antonio de Lipez.
Ruines de San Antonio de Lipez. Les colons espagnols sont venus prendre argent, or, etc. et une fois qu’il n’y avait plus rien à prendre, ils sont partis. D’où ces ruines…
Neige sur la Laguna Blanca (salar d'uyuni)
Neige sur la Laguna Morejon

Jour 2 : Le Sud Lipez et son incroyable Parc National

Pour cette deuxième journée, nous avons moins roulé que la veille – 250 km – et avons été encore plus ébahis ! Lamas, autruches, lagunes, flamants roses par centaines, formations volcaniques, sommets enneigés, volcans… On en a pris plein les yeux.

Première trouvaille de la journée : une autruche. On n'a pas osé s'approcher...
Première trouvaille de la journée : une autruche. On n’a pas osé s’approcher…
Ce lama, un vrai poseur ! Les pompons sur les oreilles permettent de déterminer à quel propriétaire le lama appartient.
Un vrai poseur ! Les pompons sur les oreilles permettent de déterminer à quel propriétaire le lama appartient.
Lamas au pied d'un volcan
Lamas au pied d’un volcan
Quelques flamants roses, et ce n'est que le début...
Quelques flamants roses, et ce n’est que le début…
Quelques flamants roses à la Lagune Hedionda Sur, Salar d'Uyuni
Flamants roses à la Lagune Hedionda Sur
Quelques paysages montagneux aux alentours du Désert de Dali, Salar d'Uyuni
Paysages montagneux aux alentours du Désert de Dali
Désert de Dali et deux apprentis artistes
Désert de Dali et deux apprentis artistes. Dans ce désert, des roches sont comme tombées du ciel. La faute à un volcan proche…
AVANT / APRES. La Lahuna Verde était marron à notre arrivée et à 11h pile, la couleur verte (turquoise...?) a pris le dessus.
AVANT / APRES. La Laguna Verde était marron à notre arrivée et en 10 minutes, la couleur verte (turquoise…?) a pris le dessus.

Pour finir la matinée, nous faisons un bref plouf dans les eaux thermales. Le kiffe… ! Malheureusement, on ne peut pas rester plus de 15 minutes à cause de l’altitude.

salar d'uyuni
Baignade dans un cadre horrible, beurk 😉
Champs de fumerolles
On enchaîne sur les champs de fumerolles, paysages lunaires !
Laguna Colorada
Laguna Colorada
Les couleurs étaient dingues, et le froid aussi ! Malheureusement, il y avait beaucoup de cadavres de bébés flamants aux abords de la lagune. Ils n'ont pas survécu à la vague de froid.
Les couleurs étaient dingues, et le froid aussi ! Malheureusement, il y avait beaucoup de cadavres de bébés flamants aux abords de la lagune. Ils n’ont pas survécu à la vague de froid 🙁

Jour 3 : Des formations rocheuses invraisemblables au coucher du soleil sur la Salar d’Uyuni

Autant dire que tout va crescendo dans ce tour ! Cette journée nous a encore bluffée. Petite joie du voyage : nous avons pu prendre le temps de marcher et d’escalader un peu. La lagune noire (Laguna Negra ou Laguna de los Aves) était une belle surprise ! Le petit plus de cette journée est que nous fêtions l’anniversaire de Romain pour le plus grand bonheur de notre estomac 🙂

Voici la Copa del Mundo. Bon, les Boliviens ne sont pas qualifiés à la Coupe du Monde de Football cette année, mais Fanol nous a assurés qu'ils étaient champion du monde pour boire...!
Voici les formations rocheuses et la Copa del Mundo. Bon, les Boliviens ne sont pas qualifiés à la Coupe du Monde de Football cette année, mais Fanol nous a assurés qu’ils étaient champion du monde pour boire…!
De près, la Copa del Mundo ressemble plutôt à un visage qui fait fuir... Salar d'Uyuni
De près, la Copa del Mundo ressemble plutôt à un visage qui fait fuir…
On vous épargne l'escalade qu'il aa fallu faire pour prendre cette photo, mais ça en valait la peine
On vous épargne l’escalade qu’il a fallu faire pour prendre cette photo, mais ça en valait la peine
Une autre escalade pour avoir un point de vue sur une lagune
Une autre escalade pour avoir un point de vue sur une lagune
C’est ce qu’on appelle  » Foncer dans le mur ! « 
Petit pause aux abords d'une énième lagune. On ne s'en lasse pas... (Salar d'Uyuni)
Petit pause aux abords d’une énième lagune. On ne s’en lasse pas…
On dédié cette photo à notre chauffeur Fanol qui fait ce tour 4 à 5 fois par mois et qui ne se lasse pas de la Laguna Negra (Salar d'Uyuni)
On dédie cette photo à notre chauffeur Fanol qui fait ce tour 4 à 5 fois par mois et qui ne s’émerveille chaque fois devant la Laguna Negra
Réflection parfaite à la Laguna Negra (Salar d'Uyuni)
Réflection parfaite à la Laguna Negra
Pause déjeuner avec notre nouvel ami (Salar d'Uyuni)
Pause déjeuner avec notre nouvel ami
On voulait voir un anaconda... Visiblement, c'est fait. Voici le Canyon de l'Anaconda qui n'a rien à envier aux canyons des USA ! (Parole de Julie !) Salar d'Uyuni
On voulait voir un anaconda… Visiblement, c’est fait. Voici le Canyon de l’Anaconda qui n’a rien à envier aux canyons des USA ! (Parole de Julie !)
Le quinoa, l'or des Boliviens. On a vu surtout du quinoa rouge / noire et jaune. Salar d'Uyuni
Le quinoa, l’or des Boliviens. On a vu surtout du quinoa rouge / noire et jaune.

Et on garde le meilleur pour la fin… L’apéro et le coucher du soleil sur le Salar d’Uyuni inondé. Magiques ! Le Salar d’Uyuni est le plus grand lac de sel au monde avec ses 10.582 km2. C’est aussi le plus haut avec 3.658 mètres d’altitude. Les Boliviens récoltent le sel pour le marché domestique uniquement et exploitent le lithium qui se trouve sous le Salar pour l’exportation.

Apéro au vin bolivien
Apéro au vin bolivien
Coucher de soleil sur le Salar d'Uyuni
Coucher de soleil sur le Salar d’Uyuni
Concours de saut sur le Salar d'Uyuni
Concours de saut sur le Salar d’Uyuni. On est d’accord, j’ai gagné…?
Une dernière pour la fin !
Pour rester dans le thème, nous avons dormi dans un "hôtel" de sel. Briques, joints, tables, lits, etc. Tout était de sel !
Pour rester dans le thème, nous avons dormi dans un « hôtel » de sel. Briques, joints, tables, lits, etc. Tout était de sel !

Jour 4 : Lever du soleil sur le Salar d’Uyuni et séance photo

Pour cette dernière journée, nous sommes partis à 5h30 dans un froid glacial pour apprécier le lever du soleil sur le Salar d’Uyuni. Les couleurs étaient wouah ! Une fois réchauffés par le soleil, nous avons tenté de jouer avec les perspectives pour prendre des photos insolites. Franchement pas facile à mettre ces photos en scène mais le résultat est plutôt pas mal…

Vous remarquerez que le drapeau de la France est manquant, mais pas celui de la Bretagne...!
Vous remarquerez que le drapeau de la France est manquant, mais pas celui de la Bretagne…!
Le Paris_Dakar passe ici...Et c'est à Dakar que notre tour du monde s'achèvera :( Salar d'Uyuni
Le Paris-Dakar passe ici…Et c’est à Dakar que notre tour du monde s’achèvera 🙁

Et c’est parti pour quelques images funky au Salar d’Uyuni !

Salar d'Uyuni
Ride my arm!
  • Sans hésiter, nos parents d’adoption ! Fanol et Santusa sont un couple posé, attendrissant, généreux, drôle et à qui nous avons pu poser toutes sortes de questions sur la culture bolivienne.
  • La cuisine de Santusa : OMG qu’est-ce que c’était bon ! Entrée, plat, dessert à tous les repas. Et en prime snacks et vin. Il était bon de manger des repas complets et copieux comme à la maison !
  • La conduite de Fanol très prudente et calme.
  • Les connaissances culturelles de Fanol et Santusa. Nous avons appris énormément sur la vie en Bolivie. Pour la petite anecdote, c’est Santusa qui a formé Fanol sur toute l’histoire de la région car elle était cuisinière sur ces tours bien avant que Fanol ne soit chauffeur.
  • La patience de nos parents d’adoption. À aucun moment, nous nous sommes sentis pressés bien que nous prenions notre temps sur les sites (hein Antoine ?!)
  • La disponibilité de Fanol et Santusa. Fanol nous accompagnait sur certains sites et les deux venaient toujours nous rejoindre pour trinquer, dîner et partager avec nous.
  • Le tarif d’environ 140€ par personne du tour. Cela est vraiment donné quand on connaît les dépenses engendrées (essence, repas, hébergement, etc.) et la qualité du tour.
En route vers le Salar d'Uyuni
On vous rassure, votre Jeep aura meilleure allure…

Vous l’aurez compris, nous avons été conquis par Fanol et Santusa d’Alexandro Tours qui ont rendu ce tour mémorable pour nous ! Croyez-nous, nous avons croisé beaucoup d’autres groupes venant d’Uyuni et cela ne vendait pas du rêve. La nourriture était basique car pas de cuisinière, le chauffeur ne dînait pas avec eux ou encore klaxonnait d’impatience.

Bon à savoir…

Si vous souhaitez vivre une expérience aussi inoubliable que nous avec Fanol et Santusa, vous pouvez directement les contacter sur WhatsApp au +591 71106644 et mentionner que vous venez de la part de Jenny et Antonio. Ils ont vraiment fait la différence et ont largement contribué à notre superbe expérience ! Nous avons même envie de dire : ne vous fatiguez pas à comparer les agences, partez avec Fanol et Santusa.

Pour plus d’infos sur les tours offerts depuis Tupiza et nos conseils pratiques, visitez l’article Pourquoi partir de Tupiza pour visiter le Salar d’Uyuni et le Sud Lipez.

Conseils pratiques pour un séjour au top dans le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni depuis Tupiza

Un volcan au loin, Salar d'Uyuni
Un volcan au loin
  • Prévoyez des vêtements très chauds, gants, bonnet et écharpe. Le froid est perçant dès que le soleil se couche et le chauffage inexistant.
  • Préférez partir à 4 personnes plutôt qu’à 5 de façon à avoir plus de place dans la jeep.
  • Certaines agences sacrifient la cuisinière pour optimiser la place dans la jeep. Ne cédez pas, la nourriture sera bien meilleure avec une cuisinière.
  • Vous atteindrez les 5.000 mètres. Assurez-vous d’être bien acclimaté à l’altitude et/ou ayez de la coca avec vous.
  • Prévoyez crème solaire et lunettes de soleil.
  • Demandez à l’agence un sac de couchage (gratuit) si vous n’en avez pas.
  • Achetez quelques snacks, une petite bouteille d’eau pour le premier jour et du papier toilette.
  • Prévoyez des lingettes car il n’y a pas de douche les premier et troisième jours.
  • Videz votre carte mémoire car vous allez shooter !
  • Attention !! Vous rentrerez lessivés de ce tour et il y a de fortes chances pour que vous tombiez malade (tourista, etc.) L’altitude, la route et les réveils très matinaux laisseront des séquelles. Reposez-vous au moins deux jours après le tour et faites attention à ce que vous mangez.

Pour un voyage personnalisé et authentique en Bolivie, prenez contact avec Cédric, l’expert local de TraceDirecte
Faites une demande de devis gratuite pour échanger directement avec lui, via votre espace client ou en l’appelant au Pérou avec un numéro gratuit !

2 Replies to “4 jours mémorables dans le Sud Lipez et au Salar d’Uyuni depuis Tupiza”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :