Le guide pratique pour visiter le Parc Kruger 

Le guide pratique pour visiter le Parc Kruger 

Visiter le Parc Kruger était un rêve pour nous ! Cela a d’ailleurs été l’expérience la plus mémorable de notre tour du monde ! Être à l’affût, apercevoir l’animal, le voir enfin, l’admirer, le contempler, assister à des scènes de vie. Ces instants sont simplement indescriptibles et deviennent vite addictif. Mais vous me direz : c’est bien beau ce que tu nous racontes là… Mais le Parc Kruger, ce n’est pas accessible à tout le monde ! C’est loin, onéreux, il faut être équipé, etc. Et bien ce n’est pas si vrai. Si nous avons visité le Parc Kruger, alors beaucoup de backpackers peuvent le faire aussi ! Je vais vous expliquer tout ce qu’il fait savoir pour visiter le Parc Kruger tout en vous donnant une idée de budget pour concrétiser ce rêve. À vos notes…

Big 5 au Parc Kruger (le léopard est perceptible si si !)
Big 5 au Parc Kruger (le léopard est perceptible si si !)

Visiter le Parc Kruger, un rêve abordable ?

Figurez-vous qu’après quelques recherches et discussions avec des férus de ‘safaris’, il s’avère que le Parc Kruger reste une des options les plus abordables si l’on souhaite visiter une réserve en Afrique sub-saharienne. Bien sûr, visiter le Parc Kruger requiert un certain budget et un peu d’organisation mais ce n’est pas aussi conséquent qu’on pourrait le croire. Tout ce qu’il faut garder en tête, c’est que tant que vous êtes organisés et ne recherchez pas le luxe, c’est plus que jouable. Voici nos conseils.

Quand visiter le Parc Kruger ?

Le parc est ouvert toute l’année. Cependant, nous recommandons de visiter le Parc Kruger pendant pendant la saison sèche de mai à septembre en Afrique du Sud et les jours de semaine. En effet, les camps et routes du parc sont moins fréquentés à cette période car seuls les retraités visitent le parc. Le week-end, beaucoup de locaux viennent faire une virée au Parc Kruger donc mieux vaut réserver les jours de semaine. Il n’y a rien de plus agaçant que de voir 15 voitures devant un lion.

La basse saison est de avril à mi-juin et de septembre à novembre (sauf pendant les vacances d’octobre). Les prix pour cette période sont plus doux et les températures tout à fait clémentes.

Nous y étions au début du mois de juin et avons apprécié la tranquillité du parc. L’inconvénient cependant à visiter le parc en basse saison est que vous aurez moins d’éclaireurs sur la route. Seul, vous devrez ouvrir grand les yeux et scruter plus avidement les environs.

Voici un site très bien fait en anglais pour savoir quand partir.

Combien de temps rester au Parc Kruger ?

La plupart des touristes internationaux visitent le Parc Kruger environ 4 jours. Nous sommes restés 5 jours et nous sommes vite rendu compte que nous aurions pu y rester 15 jours. D’ailleurs, les Sud-africains séjournent un mois au Parc Kruger – tout comme Franck Dubosc part deux semaines en camping. Sauf qu’ici, la piscine, les soirées camping et le tournoi de pétanque sont remplacés par la traque des animaux et les magnifiques levers et couchers de soleil.

Coucher de soleil - Visiter le le Parc Kruger
Coucher de soleil dans le Parc Kruger

Pour une première expérience, 5 jours restent très correct mais nous vous conseillons de rester plus longtemps de façon à vous poser dans un camp pendant plusieurs jours. Aussi et surtout, plus on reste longtemps au Parc Kruger, plus l’on peut se permettre de rester poster à un même endroit pendant plusieurs heures. Cela permet d’attendre la venue d’un animal ou d’assister à une scène de vie. C’est en faisant ainsi que nous avons aperçu le léopard…

Quel camp ou partie du Parc Kruger choisir ?

Le sud du parc est réputé pour abriter le plus d’animaux et surtout le Big 5. Au nord, l’écosystème est différent, plus aride, et vous verrez moins d’animaux. Cependant, c’est un paradis pour les amoureux des oiseaux. Les camps les plus populaires sont Satara, Crocodile Bridge et Letaba car ils sont assez grands et les opportunités de voir le Big 5 bien plus importantes.

Visiter le Parc Kruger
Attention, Big 5 sur la route 🙂

Les camps que nous avons testés et leurs spécificités

Notre premier camp était Petroliouskop, au sud-ouest. Le camp est le mieux équipé selon nous car vous disposez de bancs pour vous asseoir si vous n’avez pas de chaises de camping et un barbecue par emplacement. C’est le seul camp que nous avons testé qui disposait d’un micro-ondes. Les sanitaires sont très bien aussi. Quant aux animaux, c’est ici que nous avons vu des rhinocéros – pas si faciles à voir dans le Parc Kruger.

Notre arrivée dans le Parc Kruger, direction le camp Petroliouskop !
Notre arrivée dans le Parc Kruger, direction le camp Petroliouskop !

Ensuite, nous avons passé deux nuits à Satara. Ce camp est plus grand et plus développé (piscines, plus de choix de restauration, etc.). C’est à partir de ce camp que nous avons vu des lions à plusieurs reprises et le plus d’animaux.

Enfin, nous avons séjourné dans une tente aménagée à Letaba, connu pour sa forte concentration en éléphants. Le camp est très bien et la vue depuis le restaurant est inoubliable. Ici, les singes semblent être un gros problème mais nous n’avons pas été embêtés.

Lisez notre article sur nos 5 jours au Parc Kruger pour en savoir plus sur notre séjour.

Les différents types d’hébergement dans les camps du Parc Kruger

Pour vivre la vraie expérience Kruger, rien de tel que de dormir dans l’enceinte du parc même s’il est tout à fait possible de dormir en dehors. Le Parc Kruger compte 12 camps. Les options pour séjourner dans les camps sont presque toutes similaires. Vous avez généralement le choix entre 4 à 6 types d’hébergement : la maison d’hôte, le cottage, le bungalow, la hutte rudimentaire, la tente aménagée avec terrasse ou des espaces pour camper en tente, caravane ou camping-car.

La guesthouse (maison d’hôtes)

C’est la crème de la crème. Vous avez votre ‘chez vous’ avec plusieurs chambres et salles de bain et une cuisine équipée. La TV est même fournie. Généralement, vous bénéficiez d’une superbe vue.

Le cottage

Le cottage est une des options les plus luxueuses aussi avec chambres, salles de bains, cuisine équipée, air conditionné, véranda, gazinière avec four, un barbecue…

Le bungalow équipé

Vous avez votre propre terrasse, cuisine, salle de bain, barbecue et les ustensiles de cuisine.

La hutte

La hutte vous offre les lits, un frigo, un ventilateur et de l’air conditionné. Tout le reste est à partager : cuisine, toilettes et salle de bain. Les ustensiles de cuisine ne sont pas fournis.

La safari tente aménagée

Equipée d’un lit, d’un réfrigérateur et d’un ventilateur, la safari tente ressemble à une grande chambre en toile de tente solide. Vous avez en plus une véranda et votre barbecue. Vous devrez utiliser les cuisines et salles de bain communes.

Intérieur de notre safari tente au camp Letaba - visiter le Parc Kruger
Intérieur de notre safari tente au camp Letaba

L’emplacement de camping

La solution la plus économique si vous possédez déjà votre matériel de camping. Vous vous installez où vous le souhaitez sur le site réservé aux campeurs. Des points d’électricité et des barbecues sont à disposition un peu partout. Rien n’est fourni donc à vous de vous équiper intégralement.

Notre tente et notre animal aux couleur de la tente - visiter le Parc Kruger
Notre tente et le lézard aux couleurs de son environnement

Les équipement des camps du Parc Kruger : tout ce qu’il faut savoir

Les équipements similaires à tous les camps dans le Parc Kruger

Chaque camp est doté des équipements suivants : station essence ; magasin très complet avec nourriture, vaisselle, vêtements et souvenirs ; restaurants ; barbecues traditionnels ; douches et WC avec savon liquide et papier toilette ; cuisines collectives et prises sud-africaines. Chaque camp possède aussi une laverie automatique. Comptez R20 (1,25 €) pour 45 min de lavage et R15 (1 €) pour 30 min de séchage. Des fils à linge sont aussi disposés autour de la laverie.

Les options de restauration dans les camps

C’est là que les informations manquent cruellement en ligne. C’est pourquoi, je compte clarifier tout cela pour vous.

Tous les camps sont ‘self-catered’, ce qui signifie que vous devez vous débrouiller pour vous restaurer. Mais rassurez-vous tous les camps offrent des possibilités de restauration que je vous liste ci-dessous. Gardez bien en tête que vous n’aurez pas de possibilités de garder votre nourriture au réfrigérateur si vous faites du camping. Voici donc les options disponibles.

Le restaurant, l’option la plus simple mais la moins économique

Chaque camp possède un voire plusieurs restaurants mais les menus sont peu variés. Les prix sont relativement corrects compte tenu des portions et la vue depuis la terrasse des restaurants est souvent splendide. Comptez environ R100 pour un plat très copieux et R45 pour un sandwich-frites tout aussi copieux.

Curry au poulet façon Durban au restaurant du camp Letaba - visiter le Parc Kruger
Curry au poulet façon Durban au restaurant du camp Letaba
Le magasin, salvateur !

Le magasin du camp est très bien fourni et les prix pas vraiment plus élevés que dans les magasins en ville. Donc il n’est pas nécessaire de tout acheter en amont. Le seul inconvénient du magasin est qu’il ferme à 19h et que la viande est souvent de la viande locale (impala, grand koudou, etc.). Les sandwiches partent vite donc pensez à les acheter le matin.

Les cuisines partagées, le meilleur moyen de rencontrer des locaux

Tous les camps disposent de plusieurs cuisines partagées avec plaques électriques, éviers, distributeurs d’eau bouillante et parfois micro-ondes. Par contre, aucun ustensile, ni réfrigérateur n’est mis à disposition. Vous devrez donc vous munir de tous vos ustensiles : casseroles, poêles, éponge, liquide vaisselle, couverts, tasses, etc. et d’acheter vos aliments au fur à mesure la nourriture. De la petite vaisselle est en vente au magasin mais mieux vaut anticiper car vous ne trouverez pas tout.

Si vous manquez de quoi que ce soit, n’hésitez pas à demander à des locaux. Pour ma part, je pensais que nous aurions accès à des frigos et avais prévu pas mal de produits frais. J’en ai parlé à un membre du magasin qui m’a gentiment laissé utiliser la chambre froide du magasin 🙂

Le brai : le barbecue sud-africain

Tous les emplacement de camping, les safari tentes et les huttes disposent d’un brai, c’est-à-dire d’un barbecue traditionnel. J’imagine que les autres hébergements aussi mais je ne les ai pas vus de mes yeux. Les Sud-africains insistent pour utiliser du bois pour faire leur barbecue alors que nous, pauvres Français, nous avons opté pour le charbon de bois. Le bois et le charbon sont disponibles au magasin du camp pour environ R40 (2,60 €). Le brai est nettoyé de ses cendres tous les matins.

Imaplas visiter le Parc Kruger
Vous mangerez bien un peu d’impala ca soir ? Nous avons goûté les steaks hachés d’impala… Une fois, pas deux.

Ce que l’on reproche aux sections de camping dans les camps

Nous avons déploré le manque de tables de pique-nique dans la section camping ou au moins la location de ce matériel. Vous vous imaginez bien qu’en voyageant avec un sac à dos, nous n’allions pas nous trimballer nos chaises et notre table. Donc manger debout ou sur le bord du coffre n’était pas des plus confortables mais c’est ça la vie de baroudeurs !

Ensuite, l’éclairage est inexistant. Il vous faudra donc vous munir d’une frontale pour cuisiner le barbecue et vous déplacer dans le camp.

Sur le pages internet des camps du Parc Kruger, il est indiqué que nous pouvons louer du matériel de cuisine à la réception des camps. Or, j’ai demandé à chaque camp et cela n’est pas possible. Vous devez apporter tout ce dont vous avez besoin pour cuisiner. Si vraiment vous ne pouvez pas, faites-vous amis avec vos voisins, les Sud-africains sont très bien équipés et vous dépanneront avec plaisir.

Quelles activités faire au sein du Parc Kruger

Tous les camps proposent des excursions pour voir les animaux avec un Ranger appelés Game drives ou Game walks (excursions en jeep ou excursions à pied). Ces activités ont l’avantage de vous fournir des informations sur les animaux que vous croisez. Vous observez aussi parfois des bêtes plus difficiles à trouver car les Rangers communiquent entre eux entre chaque tour guidé. Il est préférable de réserver les activités à l’avance en haute saison.

Visiter le Parc Kruger
Attention, Big 5 sur la route 🙂

Nous avons essayé le sunset drive et le night drive qui sont des excursions en jeep au coucher du soleil et de nuit. Les deux activités étaient intéressantes même si le guide du sunset drive n’était pas très loquace selon nous. Certes, nous avons vu des lions mais les explications manquaient cruellement et surtout, à la nuit tombée le guide à laissé le soin aux membres du groupe de gérer les lampes torches pour repérer des animaux. Les autres guides ont pour habitude de conduire et d’éclairer les alentours en même temps car ils ont un œil beaucoup plus aguerri que nous autres, visiteurs occasionnels.

Nous avons rencontré un groupe de filles qui avait fait le morning walk (excursion à pied au petit matin). C’est l’occasion de se dégourdir les jambes. On voit cependant très rarement des prédateurs pour ne pas mettre en danger les visiteurs.

Quel budget prévoir pour visiter le Parc Kruger

Les trois éléments les plus onéreux dans tout voyage au Parc Kruger sont : le billet d’avion depuis votre pays, le droit d’entrée journalier au parc et les nuitées. La location de voiture, l’essence et la nourriture sont des dépenses plutôt raisonnables. Voici les frais approximatifs pour ces dépenses et comment les réduire.

Jaguar - visiter le Parc Kruger

Le coût du billet d’avion

Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez atterrir à Johannesbourg – ce qui est le plus fréquent – ou à Nelspruit. Nelspruit est un petit aéroport non loin du Parc Kruger. Les compagnies aériennes telles que Kenya Airways offrent des bons deals depuis Paris mais vous aurez forcément une correspondance.

  • Vol aller-retour Paris-Nairobi-Johannesbourg : à partir de 400 €
  • Vol aller-retour Paris – Londres – Johannesbourg – Nelspruit : à partir de 650 €

Les droits d’entrée pour visiter le Parc Kruger

C’est là que le bât blesse… Les visiteurs internationaux doivent s’acquitter d’un droit d’entrée journalier au parc de 25 €. Mais sachez que si vous réservez une ou plusieurs nuits, vous ne paierez pas le droit d’entrée de la dernière journée tant que vous sortez du parc avant la fermeture des portes (c’est-à-dire à la tombée de la nuit).

Rassurez-vous, une option existe pour les touristes qui souhaitent visiter le Parc Kruger plus longtemps. Je vous présente la Wild Card…

La Wild Card, une option aussi intéressante qu’alléchante

Si comme nous, vous visitez plusieurs réserves et parcs nationaux en Afrique du Sud, au Swaziland ou au Lesotho, vous avez tout intérêt à vous procurer la Wild Card. Valable un an, elle vous permet de visiter près de 80 réserves, parcs nationaux et resorts en Afrique sub-saharienne. Le tarif pour les étrangers est de 153 € pour une personne et de 238 € pour 2 personnes. Aussi, vous obtenez des réductions sur certains lieux d’intérêts touristiques de Cape Town. Par exemple, vous payez 8 € l’aller-retour en funiculaire sur la Table Mountain avec la Wild Card au lieu de 18 €.

Nous avons calculé qu’avec les 9 jours dans les réserves et parcs nationaux que nous avons visitées : Hluhluwe-Imfolozi, iSomo Westlands Park, le Parc Kruger et le Parc National de Table Mountain en Afrique du Sud, ainsi que le Milwane Park au Swaziland, nous avons dépensé 140 € chacun alors que la Wild Card coûte 238 € pour deux personnes. Donc nous avons perdu 42 € à cause de notre ignorance…

visiter le parc kruger

Dormir dans le Parc Kruger, mais à quel prix ?

Voici les tarifs approximatifs pour les trois options d’hébergement disponibles dans les camps. Les prix varient selon les saisons et selon les camps mais cela devrait déjà vous donner un ordre de grandeur.

Tarif approximatif par nuit (certains hébergements peuvent accueillir plus de personnes moyennant un coût additionnel)

  • Guesthouse : 300 € pour quatre personnes
  • Cottage : 150 € pour quatre personnes ou 200 € pour six personnes
  • Bungalow : 100 € pour deux personnes
  • Hutte : 50 € pour deux personnes
  • Tente aménagée : 40 € pour deux personnes
  • Emplacement de camping : 20 € pour deux personnes

Nous vous recommandons de réserver votre hébergement au moins trois mois à l’avance voire plus pour la haute saison. Tous les hébergements de réservent sur le site sanparks.org sur lequel vous devrez vous créer un compte.

Tarif des excursions proposées par les camps

Voici les différentes options d’excursions et leur tarif par personne. Ici aussi, ces prix sont approximatifs et varient légèrement selon les camps et les saisons.

  • Morning walk : 36 €
  • Afternoon walk : 27 €
  • River walk : 20 €
  • Sunset drive : 20 €
  • Night drive : 15 €

Notre budget dépensé pour visiter le Parc Kruger pendant 5 jours pour 2 personnes

Au total, notre séjour de 5 jours au Parc Kruger nous aura coûté 1.512 € pour 2 personnes. Voici le détail par poste de dépenses.

  • Billet d’avion : 860 € pour deux personnes. Notre billet était un Paris – Nairobi – Johannesbourg pour l’aller et un Johannesbourg – Nairobi – Dakar pour le retour.
  • Location de voiture : 105 €
  • Essence et péages : 100 €
  • Droits d’entrée au Parc Kruger : 200 €
  • Hébergement : 100 €. Cela comprend 3 nuit en camping, 1 nuit en tente aménagée et des frais imposés pour le fond de la communauté.
  • Nourriture : 60 €. Nous avons cuisiné et avons déjeuner et dîner une fois dans les camps
  • Activités : 70 €. Cela inclut un sunset drive et un night drive.
  • Shopping : 17 €

Comment réduire vos dépenses dans le Parc Kruger

Couple de girafes - visiter le Parc Kruger
Couple de girafes

Voyagez à plus de deux personnes

Vous paierez moins cher les hébergements, vous diviserez les dépenses liées à la nourriture, à la location de voiture, à l’essence, etc. La Wild Card est aussi plus avantageuse lorsqu’on est à deux ou à plusieurs.

Anticipez vos réservations

Plus vous vous y prendrez à l’avance, plus vous aurez d’options et la possibilité de trouver moins cher lorsqu’il s’agit de réserver votre hébergement ou votre location de voiture.

Partez en basse saison

La basse saison est pleine d’avantages : vous payez moins cher les hébergements et les excursions et vous profitez de plus de tranquillité au sein du parc.

Cuisinez au maximum

Mangez au restaurant tous les jours fera vite gonfler votre budget. Préférez cuisiner, cela est plus convivial surtout autour d’un bon barbecue !

Soyez bien équipé avant votre arrivée

Assurez-vous de posséder tout ce dont vous aurez besoin sur place plutôt que de l’acheter dans les magasins des camps. Vous aurez en plus moins de choix que dans les grandes surfaces ou magasins spécialisés.

Comment organiser sa journée dans le parc Kruger

Le guide du Parc Kruger, un must have!
Le guide du Parc Kruger, un must have!

1. Définir son itinéraire en amont

Avant de visiter le Parc Kruger, la première chose à faire est de se procurer un carte du parc ou encore mieux le guide complet du Parc Kruger. Pour  R130 (8 €), vous aurez à disposition les cartes et itinéraires du parc, les circuits recommandés, des informations sur les camps et les animaux et enfin, une check-list des animaux que vous aurez vus. On se prend très vite au jeu et cela constitue un excellent souvenir.

Planifiez aussi votre journée à l’avance grâce aux itinéraires proposés dans le guide du Parc Kruger.

Soyez à l’heure pour la fermeture des portes ! Assurez-vous de vous rapprocher de votre camp ou de la porte de sortie du parc à la tombée de la nuit. À deux reprises, nous avons failli rentrer en retard à cause d’un éléphant sur la route. Des pénalités s’appliquent si vous ne respectez pas l’horaire de fermeture.

2. Jeter un œil au tableau des repérages

Dans chaque camp, vous trouverez des tableaux avec une carte du parc et des magnets à coller selon les lieux ou ont été repérés des animaux. Cela peut vous donner une idée de direction si vous recherchez les animaux du Big 5 en particulier. Personnellement, ces tableaux nous ont surtout frustrés. Chaque fois, nous nous apercevions que nous avions manqué lions, léopards et guépards !

3. Visiter le Parc Kruger aux heures les plus optimales

Les animaux sont les plus visibles très tôt le matin et à la tombée de la nuit. La chaleur du milieu de la journée les poussent à se retrancher dans des coins d’ombre et à peu se déplacer. Nous vous conseillons donc de partir à l’ouverture des portes (entre 4h30 et 6h selon la saison) et de faire une pause entre 10h30 et 14h30. Repartez ensuite quand le soleil commence à descendre dans le ciel vers 15h – le soleil descend beaucoup plus vite qu’en Europe. Pensez à bien rentrer juste avant la fermeture des portes.

Coucher du soleil flamboyant dans le Parc Kruger
Coucher du soleil flamboyant

4. S’équiper pour visiter le Parc Kruger

D’abord, assurez-vous que vos appareils photos soient chargés et vos cartes mémoires vides. Prévoyez des jumelles de vue, des lunettes de soleil, de l’eau, des snacks et de la bonne musique. On capte en effet peu de stations de radios dans le Parc Kruger.

Conseils pratiques pour profiter au mieux du Parc Kruger

Visiter le Parc Kruger demande un peu d’organisation en amont. Si c’était à refaire, voici ce que nous aurions anticipé…

Acheter une carte du pays ou prendre un GPS

Aller jusqu’au Parc Kruger n’est pas toujours chose facile et certaines routes sont vraiment peu recommandables. Nous déconseillons grandement la R136 qui est pleine de nids de poules – je dirais même des poulaillers vu la taille des trous. Et quand vous pensez avoir franchi le pire, une route de terre vous attend sur 40 km. Seuls les camions semblent emprunter cette route et nous avons vite regretté de l’avoir empruntée.

Acheter un adaptateur sud-africain

C’est le seul endroit où nous avons rencontré ce problème dans le pays. Tous les hébergements sont généralement dotés des plusieurs types de prises (anglaises ou françaises). Notre adaptaeur international ne couvre pas l’Afrique du Sud mais nous avons pu nous en procurer un dans le magasins de notre camp pour 2 €.

Mieux calculer les nuitées dans les camps

Si nous avions su, nous n’aurions pas investi dans une tente ultra-compacte et légère (110 €), des matelas gonflables (15 € chacun) et un duvet compact (40 €). Non seulement, nous aurions gagné de la place dans nos sacs mais en plus, nous aurions gagné en confort. En effet, en faisant le calcul, louer une tente aménagée revenait au même prix que la location d’un emplacement de camping et l’achat du matériel pour dormir. À vous de voir…

Pensez à la Wild Card qui est un excellent deal si vous restez plusieurs jours dans le Parc Kruger voire si vous visitez d’autres parcs dans cette région de l’Afrique !!

Anticiper les réservations des nuitées dans les camps

Bien que nous venions en basse saison, en réservant deux mois à l’avance, très peu de places étaient disponibles dans les camps. C’est pourquoi, nous nous sommes principalement rabattus sur les places de camping.

Prévoir un bon objectif et de bonnes jumelles

Bien entendu, le plaisir des yeux est essentiel. Néanmoins, prendre de belles photos souvenirs des animaux est irrésistible. Nous vous recommandons donc de prévoir un appareil avec un très bon objectif. Oubliez les smartphones et appareils numériques, le résultat ne sera pas au rendez-vous la plupart du temps. Quant aux jumelles, elles sont plus qu’indispensables dans ce genre d’aventure. Les animaux sont souvent postés loin de votre véhicule et pour les repérer ou les voir ‘de plus près’, les jumelles seront vos meilleures amies.

Choisir une meilleure voiture pour visiter le Parc Kruger

Évidemment, nous avons opté pour la voiture la plus économique. Notre petite Chevrolet s’en est très bien tirée malgré tout ce que nous lui avons fait subir. Cependant, avec du recul, nous aurions choisi une voiture plus imposante et plus haute pour visiter le Parc Kruger. En effet, face aux éléphants, nous sentions bien que nous ne faisions pas le poids. Enfin, nous ne parvenions pas à apercevoir certains animaux nichés parmi les herbes hautes car nous étions à ras les pâquerettes dans notre boîte de conserve.

Voiture pour visiter le Parc Kruger
Voici notre boîte de conserve qui nous a tout de même bien servis !

Une chose indispensable : la climatisation doit fonctionner car il est fortement déconseillé de conduire les vitres ouvertes dans le Parc Kruger et vous risqueriez de cuire dans la voiture.

Télécharger l’intégrale du Roi Lion

Cela a commencé lorsque nous avons vu notre premier phacochère…  » J’étais jeune et pacochèèèèèèèèère !  » Depuis ce moment, nous n’avons pas arrêté de chanter des passages du Roi Lion et aurions aimé pouvoir chanter sur les chansons de Disney. Eh oui, malheureusement le Roi Lion est la seule référence que nous avons quand il s’agit des animaux de la savane. C’est triste mais c’est ainsi !

visiter le parc kruger
Crédit photo : GeekTyrant

Voilà, on espère que ce guide vous sera utile et vous donnera envie de franchir le cap. N’hésitez pas à nous poser des questions si vous souhaitez vous rendre au Parc Kruger !

One Reply to “Le guide pratique pour visiter le Parc Kruger ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :