Les produits de beauté à emporter ou à éviter en voyage

Les produits de beauté à emporter ou à éviter en voyage

Les produits de beauté indispensables en voyage, je pourrai écrire un pavé sur le sujet… Si tu n’utilises presque pas de produits de beauté au quotidien, tu es bien chanceuse ! Certaines peaux et types de cheveux ne me le permettent malheureusement pas… Je m’étais déjà arraché les cheveux pour savoir quels vêtements et accessoires prendre en tour du monde. Mais ça, c’était de la rigolade à côté du dossier produits de beauté. Mon dilemme : comment voyager léger avec assez de produits pour tenir 11 mois. Eh oui, j’utilise pas mal de produits de beauté au quotidien. Et qui plus est, je les fais pour la plupart moi-même. Dur, dur au premier abord… Mais comme je sais me transformer en reine de l’optimisation, j’ai réussi ma mission ! Je vous partage mon top 7 des bons plans en termes de produits de beauté – et mes flops aussi.

Mon top 7 des produits de beauté indispensables en voyage

produits de beauté indispensables en voyage

#1 Le gant démaquillant GLOV ou autre marque

Qu’on se maquille ou non, il est indispensable de se nettoyer le visage avant de se coucher. Surtout après une belle journée à transpirer dans la poussière ou à écumer la pollution des grandes villes. Mon amie Lulu m’a offert le gant démaquillant GLOV avant de partir et je dois dire que c’était un super cadeau. En effet, il vous permet de vous nettoyer le visage à l’eau donc au revoir le démaquillant et les disques à démaquiller. Et deux produits de beauté en moins ! Question poids et place, c’est assez imbattable. Enfin, c’est beaucoup plus écologique et économique.

Gant Glov, un des produits de beauté indispensables en voyage

Evidemment, aucun produit n’est parfait et l’inconvénient de ce gant est qu’il sèche très lentement – au moins 24 heures. Donc je le retourne et le laisse sécher dans ma petite trousse de toilette imperméable quand je voyage.

#2 Le shampooing et après-shampooing en pain de savon

Porter une bouteille de shampooing et une autre d’après-shampooing n’était pas concevable. J’ai donc substitué les bouteilles de liquides par des cosmétiques solides. Je les ai testés avant de partir et suis partie avec satisfaite. J’ai opté pour les savons de Joya. L’après-shampooing est génial pour mes cheveux compliqués. Le shampooing aura duré 6 mois et l’après-shampooing 4 mois. Pensez à les conserver dans des boîtes à savon. Vous pouvez aussi en trouver chez Lush mais je les trouve moins efficaces pour mes cheveux.

Shampooing solide. Un des produits de beauté indispensables en voyage
Shampooing solide. Photo : site Les Savons de Joya

#3 L’huile de coco, madame à tout faire

Le produit le plus économique de ce voyage est bel et bien l’huile de coco. Je l’utilise tous les jours en tant qu’huile pour le corps, comme déodorant et une fois par semaine pour mon masque à cheveux. Elle peut aussi servir de démaquillant, pour cicatriser, pour les lèvres, pour les mains, comme après solaire, etc. Evitez de l’utiliser sur le visage cela dit.

huile de coco, un de mes produits de beauté indispensables en voyage
La noix de coco, un de mes produits favoris

Prévoyez un pot bien hermétique pour les pays froids lorsque l’huile se durcit et un flacon distributeur pour les pays chauds quand elle devient liquide. Et préférez-la bio !

#4 L’huile essentielle d’arbre à thé

Indispensable pour les boutons d’acné indésirables. Et oui, ça arrive même aux meilleures… Dès que je sentais l’apparition d’un bouton, je le badigeonnais matin et soir avec de l’arbre à thé et il disparaissait sans même avoir le temps de pointer totalement le bout de son nez. Pour parfumer les chambres peu fraîches aussi, c’est un must-have. Enfin, elle peut aider à soigner les piqûres de tic et autres affections cutanées et repousse les insectes.

#5 Le cure-oreilles, un de mes nouveaux produits de beauté indispensables en voyage, et surtout écolo !

Rien de plus encombrant que d’avoir des dizaines de cotons tiges sur soi quand on voyage. J’ai donc opté pour les cure-oreilles en bamboo qui sont réutilisables, bien plus économiques et écologiques aussi. Vous pouvez vous les procurer à un prix défiant toute concurrence sur Ali Express si vous ne souhaitez pas consommer français.

Cure-oreilles, produits de beauté indispensables en voyage
Cure-oreilles, aussi appelés oriculi, en bambou

#6 Le baume du tigre

Facilement trouvable en Asie, le baume du tigre vous sauvera de nombreuses situations irritantes : migraines, piqûres d’insectes, douleurs musculaires, nez bouché, etc. Je m’en sers surtout pour faire des inhalations, sur les piqûres de moustiques qui grattent péniblement et dès que j’ai un muscle qui tire. Pour la migraine, je préfère l’huile essentielle de menthe poivrée. Elle m’aide aussi pour les mauvaises digestions, les nausées et purifier l’haleine (essentiel avec la tonne d’ail qu’on ingurgite en Chine !)

Le fameux baume du tigre, un des produits de beauté indispensables en voyage
Le fameux baume du tigre

#7 Le Lucas Papaw Ointment (pommade à la papaye)

Découvert lorsque je vivais en Australie, je ne sors désormais plus sans mon Lucas Papaw Ointment. J’utilise cette pommade comme baume à lèvres, crème pour les mains, sur les piqûres de moustiques, cicatrices, brûlures, petites coupures. Je me souviens avoir remis des claquettes après des mois de non-utilisation lors d’un week-end à Dubaï. Après une heure de marche, l’espace entre mes deux premiers orteils étaient en feu ! J’ai mis du Lucas Papaw et tout est reparti comme en 40. J’ai pu danser toute la nuit avec mes claquettes sans problème. A life-savior !

#8 Les feuilles de savon lessives

Hyper légères et compactes, ces feuilles de savon dépannent très bien lorsqu’il faut laver quelques vêtements en urgence. Vous pouvez bien entendu utiliser du savon mais j’aime bien combiner les deux.

Mes flops en termes de produits de beauté…

Rien de pire que de trimballer des affaires qui ne servent pas surtout quand on porte sa maison sur le dos. Pour certains produits, j’ai cru bien faire en réfléchissant depuis mon canapé à Paris (à l’ouest total…) Mais en situation réelle, ces produits s’avèrent totalement inutiles. Ne suivez surtout pas mon exemple !

produits de beauté indispensables en tour de monde

#1 La cup menstruelle

J’utilisais déjà la cup menstruelle en France et ai décidé d’en acheter une deuxième avant de partir de façon à pouvoir en changer durant mes longues journées de vadrouille. Sauf que quand on est dans des pays où l’on chaude courante est une denrée rare, eh bien on est bien embêtée. Je ne vous parle même pas des pays comme la Mongolie où nous n’avions pas d’eau courante du tout pendant 12 jours. Et si vous envisagez de la changer durant la journée, rares sont les fois où vous trouverez des toilettes publiques avec des robinets qui fonctionnent ou même intégrés dans les toilettes (pour plus de discrétion). Donc la cup menstruelle pour les voyages en Europe, pourquoi pas mais en Asie du Sud-Est, Amérique du Sud et Afrique, oubliez ! Sauf évidemment si vous logez dans des hôtels de luxe tous les jours.

#2 Les disques à démaquiller lavables

produits de beauté indispensables en tour du monde
Disques à démaquiller lavables – Photo prise sur le site Nildor

Avant que l’on ne m’offre le gant démaquillant GLOV, j’avais acheté des disques à démaquiller lavables que je pensais utiliser avec de l’huile de coco, qui sert aussi de démaquillant. Le souci avec ces disques lavables et qu’il faut pouvoir les laver à la machine régulièrement. En voyage, on fait un minimum de lessive et même après deux machines, les tâches de maquillage sont toujours là… Donc je les utiliserai plutôt en France.

#3 Un mini-vernis à ongles

Allez savoir pourquoi, j’ai pensé que j’aurais besoin de me peinturlurer les ongles en voyage. J’ai donc fais une manucure et pédicure une fois au Laos. Et ma soeur m’a ramené un mini-vernis quand elle venue me voir au Vietnam. J’étais trop contente ! C’était clairement une fausse bonne idée sauf si on s’appelle Gloria et qu’on adore gratter son vernis pour le retirer (chacun ses tocs !) Je fonctionne plus avec du dissolvant (que je n’ai pas) et je me retrouve avec du vernis tout fade et à moitié enlevé. Je pense que d’ici 3 à mois, le vernis sur mes gros orteils sera totalement parti. Patience, patience…

Voilà pour mes produits de beauté indispensables en voyage. Evidemment, chaque femme est différente et a des besoins spécifiques. Je vous laisse donc faire vos propres choix 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :