Visiter les Temples d’Angkor : les 5 choses à éviter

Visiter les Temples d’Angkor : les 5 choses à éviter

Qui n’a jamais rêvé de visiter les Temples d’Angkor, vestiges de l’époque Khmère au Cambodge ? L’architecture, l’étendue du site, l’histoire, la nature qui reprend ses droits et les couleurs sont si fascinants… On ne comprend d’ailleurs pas pourquoi ils ne font pas partie des 7 nouvelles merveilles du monde ! Flâner au milieu de ces monuments majestueux restera pour nous une expérience incroyable. Plutôt bien préparés, nous avons pu visité les temples à notre rythme et sans la horde de touristes.

Cela dit, avant de s’y aventurer, il y a plusieurs choses à savoir si vous ne voulez pas être déçu, ou encore pire, être dégoûté des temples. Voici donc les 5 choses à éviter quand vous visitez les temples d’Angkor.

Comment visiter les Temples d'Angkor
Prenez bien note de tout ces conseils 😉

#1 Visiter les Temples d’Angkor en une seule journée

On peut totalement comprendre que tout le monde ne dispose pas de plusieurs jours à consacrer aux Temples d’Angkor. Néanmoins, selon nous, passer une journée à visiter les Temples d’Angkor, c’est comme visiter Paris en une journée. C’est de l’effleurage, et surtout, vous êtes assurés de repartir frustrés voire dégoûtés. Nous avons rencontrés plusieurs personnes qui ont visité les Temples d’Angkor en une journée. Leur retour est unanime :  » J’étais lessivé, je regrette car j’ai survolé ça. Et surtout, ne me parlez plus de temples pendant les 5 prochaines mois !  » Eh oui, visiter 10 temples en une journée vous dégoûte inéluctablement.

Beaucoup ne se rendent pas compte de l’étendue du site archéologique. Sachez que plus d’une cinquantaine de temples sont dispersés sur une forêt tropicale de 400km2 ! Ce n’est pas rien… Mais rassurez-vous, vous n’en verrez qu’une poignée à moins d’y passer des semaines.

Le plus important à garder en tête est que ce type de site archéologique vaut la peine qu’on s’y attarde. C’est le meilleur moyen pour s’imprégner de l’histoire, découvrir les petits détails architecturaux, comprendre l’époque khmère et surtout pour apprécier les lieux. Le site se visite en un, trois ou sept jours. Pour des touristes lambda comme nous, trois jours ont été parfaits avec une pause d’une journée entre le deuxième et le troisième jour de visite. Il est évident que nous y retournerons car nous n’en avons pas vu assez !

Comment visiter les Temples d'Angkor
Billets 3 jours pour visiter les Temples d’Angkor. Une photo de vous sera prise au moment de l’achat

Bon à savoir 

  • Les tarifs pour visiter les temples ont augmenté en 2017 et la billetterie ouverte de 5h à 17h30 a été transféré tout près de Angkor Panorama Museum.
    • Tarif pass 1 jour : 37$. Ce billet est valable le jour-même de l’achat.
    • Tarif pass 3 jours : 62$. Ce billet est valable pendant 10 jours à partir de la date d’achat et vous pouvez l’utiliser de façon non-consécutive.
    • Tarif pass 7 jours : 72$. Ce billet est valable 1 mois et vous n’avez pas besoin de visiter les temples pendant 7 jours d’affilée.
  • Lorsque vous achetez vos billets pour le lendemain (entre 17h et 17h30 uniquement), vous pouvez accéder au site extérieur d’Angkor Wat le soir même de votre achat pour voir le coucher du soleil à partir de 17h30.
  • Nous sommes allés acheter nos billets à vélo la veille car nous avions réussi à négocier l’emprunt des vélos pour 27 heures pour la modique somme de $1. Néanmoins, vous pouvez vous y rendre en tuk-tuk pour $4 environ pour l’aller-retour.

#2 Faire le circuit habituel avec les autres touristes

Pour visiter les Temples d’Angkor, deux circuits classiques sont préconisés : le vert (17 km) et le rouge (26 km). Autant dire que les bus bondés de touristes en raffolent !  Généralement, les bus et agences parcourent le circuit vert en une journée. Ils commencent vers 8h30 par Angkor Wat, puis Bayon, Preah Khan et finissent par un coucher de soleil à Ta Prohm. Vous l’aurez compris, faites tout le contraire de cela si vous voulez profitez des lieux en toute tranquillité !

Carte pour visiter les temples d'Angkor
Carte des circuits verts et rouges

Nous vous conseillons de suivre notre itinéraire sur les trois jours car nous avions bien évité la foule ou de ne pas hésiter à visiter les temples les moins « populaires ». Les plus visités ne sont pas nécessairement les plus incroyables.

#3 Se couvrir les épaules et les genoux – pour vous mesdames !

OK, il fait 35°C presque toute l’année au Cambodge et l’envie de porter un mini-sort et un débardeur est très tentante… Mais n’oubliez pas que les Temples d’Angkor sont des sites sacrés et qu’il est donc requis de se couvrir les épaules et les jambes. Pour les hommes, un T-shirt et un short sont tout à fait acceptables. Pour les femmes, évitez les shorts et les jupes au-dessus des genoux. Le mieux est de toujours avoir avec vous un sarong ou une jupe longue dans votre sac. Ainsi, la journée vous pouvez vous déplacer entre les temples en mini-short et dès que vous entrez sur un site, vous enfiler la jupe ou vous enveloppez les jambes avec un sarong. Les sarongs sont faciles à trouver en Asie. J’avais acheté le mien 3 € à Luang Prabang au Laos et il ne m’a plus quitté.

N’oubliez pas que vous allez visiter énormément de temples en Asie, donc pensez toujours à l’avoir dans votre sac au cas où.

Comment visiter les Temples d'Angkor
Quand la nature reprend ses droits

#4 Ne pas prendre de guide ou ne pas télécharger l’App

Les billets pour visiter les Temples d’Angkor étant quelque peu onéreux, nous avons préféré nous passer de guide. En revanche, nous avions téléchargé l’application gratuite en anglais Khmer Temples. L’application s’avère être très utile et vous donne pas mal d’informations sur l’histoire du temple et les faits importants. D’autres applications sont disponibles mais nous ne les avons pas testées. Pour les plus curieux, l’excellent Musée National d’Angkor sera une mine d’informations pour comprendre toute l’histoire de la civilisation khmère.

Aussi, lorsque vous visitez les Temples d’Angkor avec une agence ou un chauffeur de tuk-tuk, la prestation du guide est presque toujours incluse. Enfin, vous pouvez acheter des livres d’histoire sur l’époque Khmère ou encore regarder des documentaires. A vous de voir !

Le royaume des Khmers est une page de l’histoire qu’il serait triste de ne pas connaître donc nous vous conseillons fortement de ne pas passer à côté.

#5 Louer un scooter pour visiter les Temples d’Angkor

Pour visiter les Temples d’Angkor, plusieurs options s’offrent à vous : le vélo traditionnel, le vélo électrique, le tuk-tuk, les agences de tourisme ou la voiture de location. Quant au scooter, une loi interdit désormais aux touristes étrangers de visiter les temples avec un scooter. Cela proviendrait du comportement irresponsable des touristes.

Comment visiter les Temples d'Angkor
Le scooter, ce faux-ami !

Attention, les agences de location de scooter se garderont bien de vous en informer. Elles vous loueront le scooter sans problème. Mais attention, si la police vient à vous arrêter, vous encourrez une immobilisation du véhicule, une confiscation de votre passeport jusqu’à ce que vous régliez une amende assez sévère (entre US$300 et US$600). Il paraîtrait que les agences de location de scooter et les forces de police seraient de mèche pour se partager la somme… On ne saura jamais vraiment si cela est le cas.

Voilà pour les Temples d’Angkor qui nous ont transportés pendant 3 jours. Nous garderons comme moments clés le lever du soleil sur Angkor Wat, la couleur perçante du temple Bantea Srei et la puissance de la nature qui investit les lieux à Ta Prohm.

Comment visiter les Temples d'Angkor
Lever du soleil sur Angkor Wat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :